Zoo d’Amnéville : un ours à la déchetterie

ADVERTISING

Les révélations continuent sur le zoo d’Amnéville. France Bleu Lorraine, déjà à l’origine de la première enquête, affirme aujourd’hui que l’établissement a tenté de faire disparaître le cadavre d’Olaf, l’ours polaire mort en juillet 2018 à  l’âge de 31 ans, dans une déchetterie.

 

La direction du zoo voulait faire évacuer la carcasse du plantigrade au plus vite et a fait appel à la société de transport Rombas. Le chauffeur en charge de la mission explique :

 

On me dit que l’équarrisseur est fermé, qu’il faut aller à Aboncourt. Il faisait une chaleur à crever. Avec les salariés du site, on ne voulait pas le vider.

 

L’ours dans la benne dégage en effet une odeur nauséabonde, favorisée par les très fortes températures de l’été. Le chauffeur décide alors de faire demi-tour et de retourner au zoo. La société de transport a par ailleurs confirmé les faits auprès de France Bleu Lorraine.

 

Source : Maxppp – Julio Pelaez

 

Ce sont les employés du zoo qui ont finalement pris en charge la dépouille d’Olaf. L’un deux explique :

 

On a tronçonné Olaf. Les soigneurs n’étaient pas très heureux de voir ça. Même si c’est un animal, ça fait mal. On tentait de faire des économies partout, y compris sur l’équarrissage.

 

Aujourd’hui, personne ne sait précisément ce qui est arrivé à Olaf une fois sa carcasse découpée. D’autres animaux ont-ils pu connaître le même sort que l’ours polaire ? Ce n’est pas impossible selon d’autres salariés de la compagnie de transport.

 

On ne passait pas notre temps à regarder le contenu des bennes.

ADVERTISING