Yvelines : un élevage de faisans pointé du doigt

PUBLICITE

L’association Nos Viventia a mis en ligne, le 14 juin 2022, une vidéo tournée dans un élevage de faisans situé dans le domaine national de Rambouillet, dans les Yvelines. D’après le journal Ouest France, l’organisation de défense des animaux cherche à alerter sur les conditions déplorables des animaux de l’élevage.


Durant trois mois, Nos Viventia a mené une enquête approfondie sur cet établissement. Les images parlent d’elles-mêmes : les animaux sont entassés dans des cages. Ils portent un couvre-bec blanc afin d’éviter les bagarres, loin d’être rares dans un contexte de telle promiscuité. Des employés de l’élevage récupèrent les œufs pondus afin de les placer en couveuse, dans le but de réintroduire plus tard les nouveaux volatiles.


L’élevage fournit des animaux pour des parties de chasse, pour des « gens qui ont les moyens de payer une chasse », d’après un employé interrogé par Pierre Rigaux, le président de l’association. Face à des accusations de maltraitance, le domaine de Chambord, qui gère le domaine de Rambouillet, a tenu à exercer son droit de réponse :


L’élevage de faisans est autorisé en France. Celui de Rambouillet a reçu toutes les autorisations administratives nécessaires. Cet élevage de près de 16 000 faisans par an se fait dans le respect des nomes en vigueur et dans les meilleures conditions sanitaires.



Avant d’ajouter :


C’est l’un des rares élevages en France où l’on élève encore les faisans de façon semi-naturelle en capturant les reproducteurs sur place et en les relâchant sur le même territoire quatre mois plus tard. Il s’agit bien d’un élevage conservatoire.


Pierre Rigaux, de son côté, conclut :


Est-ce que tout cela est bien utile ? En tout cas, pour les oiseaux, c’est un enfer. Demandons au président de la République de mettre fin à cet élevage.

PUBLICITE