Willy Schraen affirme que tuer des animaux est normal

ADVERTISING

Willy Schraen est sur tous les fronts depuis plusieurs semaines. Très présent dans les médias, le président de la Fédération Nationale des Chasseurs multiplie les déclarations, suite à la publication de son livre, Un chasseur en campagne, qui effleure ses ambitions politiques.

 

Nul doute que cette nouvelle déclaration fera bondir les défenseurs des animaux et les nombreux opposants à la chasse. Willy Schraen a en effet affirmé dans l’émission de Jean-Marc Morandini, sur CNews, que « tuer un animal, ce n’est pas violent du tout ».

 

Source : Le Parisien

 

Willy Schraen n’a pas manqué de défendre sa paroisse à coup de phrases bien étudiées :

 

Les chasseurs, ce ne sont pas du tout des salauds. Je ne comprends pas que la chasse puisse choquer. La plupart des gens qu’on emmène découvrir la chasse nous disent : Ce n’est pas comme je pensais. Dans la chasse, on tue un animal, on le mange. Tout cela, je l’assume.

 

Pourtant, une très grande majorité des Français s’opposent à la chasse, et souhaitent même son interdiction, en particulier celle de la chasse à courre. Mais depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, les chasseurs jouissent d’une position privilégiée, et les cadeaux du chef de l’État ont été nombreux – même si le président vient d’interdire la chasse à la glu contre l’avis de Willy Schraen.

 

Source : Belgaimage

 

Celui-ci ajoute :

 

Est-ce que j’ai du plaisir à aller à la chasse, à traquer un animal et à le tuer ? La réponse est oui. J’aime tuer des animaux dans le cadre de la chasse. Il est anormal qu’on n’aille pas à la chasse.

 

Les accointances de Willy Schraen avec le monde politique sont nombreuses : le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a même signé la préface d’Un chasseur en campagne – avant sa prise de fonction en tant que ministre. Le président des chasseurs conclut :

 

Tout ce que l’on mange, il faut quand même le tuer […]. Je suis d’accord, on n’a pas besoin de chasser pour se nourrir, mais c’est un grand plaisir. Dès que je pose mon fusil, je passe mon temps à m’occuper des animaux et de la nature.

ADVERTISING