Vosges : un chat tué par des tirs de plomb

PUBLICITE

Mimi, une jolie chatte noire âgée de cinq ans, est morte le 31 janvier 2021 après avoir été visée par des tirs de plomb à Gendreville, dans les Vosges. Selon les informations du site Actu.fr, l’animal a été retrouvé grièvement blessé au niveau de la moelle épinière. Mimi a malheureusement dû être euthanasiée.


Ce n’était hélas pas la première fois que Mimi était victime de tirs. Elle avait déjà été visée treize fois par le passé. La quatorzième lui a été fatale.



Mimi avait été recueillie par ses propriétaires alors qu’elle n’était qu’un tout petit chaton très mal en point. L’un des maîtres de la petite chatte a dénoncé, via la page Facebook de l’association ASPA (Association de Secours et de Placement des Animaux) :


Au nom de qui et de quel droit une personne peut-elle se permettre de retirer la vie à un être vivant ? Pourquoi cette petite chatte adorable, câline et sans défense, a-t-elle était tuée aussi froidement et sans raison ? Il est grand temps que les choses changent, nous avons tous entendu des histoires aussi sordides que celle-ci, alors pourquoi ces immondices sont-ils toujours en liberté et impunis ?


Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie de Vittel, et une enquête a été ouverte afin de retrouver le ou les coupables le plus rapidement possible. Un appel à témoin a également été lancé. Pour toute information susceptible de faire avancer l’enquête, contactez : courrier@aspa-vosges.com.

PUBLICITE