VICTOIRE. Les États-Unis mettent fin à l’horreur du broyage des poussins mâles

ADVERTISING

Le 9 juin dernier, la cause animale a connu une victoire importante.

 

Suite aux pressions exercées par l'association The Humane League, les producteurs d'œufs nord-américains ont annoncé qu'ils mettront fin à la cruelle pratique du broyage des poussins mâles. Il faudra cependant attendre 2020 pour que cette technique controversée disparaisse complètement.

 

chicken-industry-4Source: @AnimalEquality

 

Cette bonne nouvelle est la résultante d'un accord entre des associations de défense des animaux et  la coopérative agricole United Egg Producers, qui regroupe 95% des producteurs d'œufs des Etats-Unis.

 

Elle mettra ainsi un terme à l'abattage de tous les poussins nouveaux-nés mâles, une pratique standardisée outre-Atlantique.

 

Ces derniers, ne pondant pas d'œufs et n'ayant pas les mêmes caractéristiques que les poulets destinés à être consommés, sont triés à la naissance et jetés massivement dans des broyeuses. Aussi choquant que cela puisse paraître, cette méthode est pourtant légale dans de nombreux pays, y compris en France.

 

 

chick-victory-1Source: @L214Medias

 

Les horreurs de l'industrie agro-alimentaire sont trop souvent passées sous silence, mais elles sont pourtant bien réelles et les mots manquent pour en qualifier l'atrocité.

 

Désormais, les éleveurs américains utiliseront une technique – encore en développement – d'identification du sexe des embryons présents dans les œufs avant leur éclosion. Ainsi, les poussins mâles ne verront même pas le jour.

 

Une réalité écoeurante

 

chick-victory-2Source: @L214Medias

 

Quelques minutes seulement après leur éclosion, les poussins considérés comme "non-désirables" sont jetés par centaines dans des conteneurs géants où ils seront brutalement broyés avec les coquilles d'oeufs.

 

chicken-industry-21Source: @AnimalEquality

 

Cette décision des producteurs d'oeufs américains semble avoir des échos en Europe, l'Allemagne ayant récemment élaboré une loi similaire qui interdira l'abattage des poussins mâles dès 2017.

 

Ailleurs en Europe, la méthode reste malheureusement la norme. Le porte-parole de l'association britannique de défense des animaux Animal Aid déclare à ce propos :

 

Les consommateurs doivent prendre conscience qu'en achetant des oeufs, même s'ils proviennent d'élevages en plein-air, ils financent cette pratique.

 

Photo de couverture : @AnimalEquality

ADVERTISING