VICTOIRE. Cette grande capitale interdit les cirques avec animaux. Une décision historique

ADVERTISING

Madrid vient d'approuver l'interdiction de cirques avec animaux, rejoignant ainsi les 380 autres communes espagnoles qui ont déjà pris cette décision.

 

La proposition de loi a été présentée par Ahora Madrid – parti de gauche dont est issue l'actuelle maire de la capitale espagnole – et le SPSOE (parti socialiste espagnol) ; elle a également reçu le soutien du parti centrist Ciudadanos, à défaut d'obtenir le vote du Partido Popular, principal parti de droite.

 

ringling_bros_circus_closing_1Source: Inhabitat

 

Une incontestable avancée dans la reconnaissance du bien-être animal, dont se félicite le Parti Animaliste français. Marta Merchan, coordinatrice de la plateforme InfoCircos, qui lutte contre les maltraitances dont sont victimes les animaux sauvages au sein des cirques :

 

Cette mesure prise par Madrid est un fait historique, une décision d’une grande importance et un symbole important pour le bien-être des animaux, non seulement dans la ville, mais dans tout l’Etat. La société revendique clairement la fin de ces pratiques obsolètes impliquant des niveaux élevés de souffrance animale, et les institutions sont enfin en train d’agir, alors qu’elles ne faisaient rien il y a à peine deux ans.

 

 

Source : PETA

 

La décision de Madrid s'inscrit effectivement dans une dynamique plus large de remise en cause des cirques avec animaux ; alors qu'elles n'étaient que 8 début 2016, 50 municipalités madrilènes se sont aujourd'hui séparées de ces derniers.

 

Au plan national, la Catalogne avait approuvé une loi interdisant la pratique sur son territoire dès 2015, avant d'être rejointe par la ville de Valence, où la proposition a été votée à l'unanimité ; plusieurs autres régions progressent actuellement dans la même direction.

 

Comme les français, les espagnols prennent progressivement conscience que les cirques sont incompatibles avec la physiologie des animaux sauvages, comme l'a souligné à de nombreuses reprises La Fédération des vétérinaires d’Europe (FVE). Cette dernière insiste : aucun argument (intérêt économique, éducatif ou scientifique) ne justifie, de nos jours, la souffrance des animaux au nom du divertissement humain.

 

madrid-cirques-1Source : Positivfr

En France aussi, les choses évoluent et un nombre croissant de communes ont récemment dit adieu à ces établissements. Pour agir contre les cirques qui utilisent des animaux sauvages, vous pouvez demandez à votre maire d’interdire la venue de compagnies accompagnées d’animaux dans votre ville ou encore signer cette pétition lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis.

 

Via : NoCorrida.com

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

Sur le même sujet

 

Interdiction des cirques avec animaux : les 46 communes les plus courageuses de France

 

Elephants-cirque-cover1

ADVERTISING