Ventoux : abattage de deux loups autorisé

PUBLICITE

Deux loups pourront être abattus dans le Ventoux. C’est ce qu’a décidé de le tribunal administratif de Nice, rejetant par la même occasion les recours de la Ligue de Protection des Oiseaux et de l’association FERUS, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Un arrêté préfectoral autorise en effet l’abattage de deux loups supplémentaires sans que ceux-ci ne se retrouvent en situation de prédation. Il ne s’agit donc pas ici de tirs de défense, mais de tirs de prélèvement.

 

⚠️🐺 Mauvaise nouvelle… Ce 9 octobre, le tribunal administratif de Nîmes a rejeté le recours en référé de la LPO PACA…

Publiée par FERUS (Ours-Loup-Lynx Conservation) sur Vendredi 9 octobre 2020

 

L’association FERUS dénonce :

 

Tuer des loups au hasard, loin des troupeaux, risque de déstructurer une meute et amener les loups survivants à privilégier la prédation d’animaux domestiques, plus facile d’accès pour des individus isolés. Moins de loups et plus d’attaques, une logique insensée, qui ne profite ni aux éleveurs, ni à la nature. Les tirs de prélèvements doivent rester une exception et non une option de facilité.

 

En 2020, 79 loups ont été abattus. La France compte actuellement une population d’environ 530 individus. Une belle progression depuis la réintroduction de l’animal dans les années 90, mais qui tend désormais à stagner.

PUBLICITE