Vaucluse : des tirs de défense contre les loups

ADVERTISING

La préfecture du Vaucluse a autorisé des tirs de défense contre les loups à Saint-Trinit, sur le plateau d’Albion, comme le rapporte le site d’informations France 3. Au milieu du mois d’août 2020, un troupeau a été attaqué.

 

Malgré la présence d’un chien de berger, plusieurs brebis se sont enfuies. Trois d’entre elles ont été tuées, et deux ont été retrouvées à moitié dévorées. Le reste des brebis en fuite n’a jamais été ramené à l’éleveur.

 

Source : GAEC Archange

 

C’est pour lutter contre ce type d’attaque que les autorités ont autorisé les tirs, qui sont très encadrés par la loi. Il ne s’agit pas de tirs de prélèvement, mais les tirs de défense peuvent malgré tout causer la mort de l’animal sans que le tireur soit inquiété. Chaque tir doit être consigné dans un carnet, et les tireurs doivent être détenteurs d’un permis de chasse.

 

Le tir de défense a lieu lorsque le loup est en position d’attaque, prêt à bondir sur le troupeau. Dans le cas du tir de défense simple, comme c’est le cas ici, il n’y a qu’un seul tireur. Le tir de défense renforcé, qui n’est utilisé qu’à titre exceptionnel, fait appel à plusieurs tireurs.

ADVERTISING