Var : un bébé tigre blanc découvert dans un appartement

ADVERTISING

Les enquêteurs de l'office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp), accompagnés de plusieurs gendarmes, ont fait une bien triste découverte lors d'une perquisition, le 1er mai 2019, à Brignoles (Var), comme le rapporte le site de France 3.

 

Ils ont retrouvé dans un appartement un petit tigre blanc. L'enquête qui a mené à l'arrestation d'un homme de 34 ans a débuté le 26 avril 2019 ; les enquêteurs, intrigués par le site d'un auto-entrepreneur se présentant comme vendeur d'animaux exotiques, s'y intéressent. L'homme propose à la vente de nombreux perroquets, ainsi que du matériel pour oiseaux. Il semble cependant que plusieurs clients n'aient jamais rien reçu, comme en attestaient plusieurs commentaires très négatifs.

 

Source : Gendarmerie Nationale

 

Les enquêteurs décident alors de perquisitionner l'appartement du présumé coupable, dans le Var – où ils ont retrouvé le tigron – ainsi qu'un autre domicile, situé en Moselle, où ils ont retrouvé quatre phalangers – de petits marsupiaux australiens interdits à la vente – et neuf serpents.

 

Le marché des animaux exotiques, en plein boom, peut s'avérer très lucratif : le prix de certaines bêtes peut aller jusqu'à 15 000 euros. Aujourd'hui, c'est d'ailleurs le troisième trafic en France, derrière le trafic de drogue et d'armes à feu.

 

Source : Gendarmerie Nationale

 

L'auto-entrepreneur a, de son côté, affirmé avoir acquis le tigre pour 5000 euros et souhaitait le garder en tant qu'animal de compagnie. Un proche de l'enquête explique au journal Le Parisien :

 

On a souvent affaire à des gens inconscients, qui ne se rendent pas compte que ces bêtes deviennent rapidement imposantes et non maîtrisables, observe un proche de l’enquête. Le drame, c’est que ces bêtes sont détenues dans des conditions déplorables ou sont ensuite abandonnées.

 

L'homme, déjà recherché pour escroquerie, a été incarcéré. Il risque désormais une amende de 150 000 euros et deux ans de prison. Le tigre blanc, prénommé Hermès, a rejoint le zoo Le Barben, situé dans les Bouches-du-Rhône.

ADVERTISING