Une supercolonie de 1,5 million de manchots découverte dans l’Antarctique

ADVERTISING

Une étude publiée dans la revue Scientific Reports, au début du mois de mars, a mis en lumière une découverte aussi impromptue que massive : une supercolonie de manchots nichée sur un archipel de l'Antarctique, les Danger Islands. Le nombre d'oiseaux est colossal : plus d'1,5 million d'individus.

 

Source : Thomas Sayre-McCord

 

Cette découverte est d'autant plus incroyable qu'elle est totalement inattendue. C'est grâce à l'analyse d'images satellites du programme Landsat d'observation de la Terre de la Nasa, en 2015, que les scientifiques ont pu mettre en lumière l'existence de cette population très importante de manchots Adélie.

 

Source : Stony Brook University/AFP/Rachael Herman

 

Heather Lynch, chercheuse à l'université Stony Brook, aux États-Unis, déclare à l'AFP :

 

Au début, j'ai pensé que c'était une erreur. Mais quand nous avons mis la main sur des images satellites commerciales haute résolution, nous avons su que c'était une découverte majeure.

 

Source : Michael Polito Louisiana State University

 

Une équipe de scientifiques s'est rendue sur place en 2015, afin de confirmer cette découverte majeure. Ils ont estimé le nombre de couples de manchots à 751 527, via un comptage manuel des nids, appuyé par des drones et des photographies.

 

Désormais, les chercheurs appellent à une protection accrue de cette population, même si le nombre de manchots Adélie est en augmentation depuis 30 ans, d'après l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Les menaces qui pèsent sur les animaux sont, entre autres, le réchauffement climatique, la pêche et les interventions directes de l'homme.

 

Via : Le Point

ADVERTISING