Une photo récente révèle la présence de cet animal extraordinaire là où personne ne l’avait jamais vu

ADVERTISING

Deux mois plus tôt, les défenseurs des animaux ont eu la satisfaction de voir le léopard des neiges, jusqu'à présent en danger, être déclassé pour devenir "vulnérable". Cette décision fait suite à une enquête de trois ans, menée par des scientifiques, afin d'évaluer les populations de ce grand félin.

 

Les données des chercheurs ont été confirmées par la présence d'un léopard des neiges adulte dans la forêt reculé d'Arunachal Pradesh, une province indienne. C'est aussi la première fois que l'animal a été aperçu dans la région.

 

Source: WWF

 

Des caméras ont été mises en place à Thembang, une zone de conservation communautaire, avec l'aide du WWF, afin d'observer la vie sauvage. Au milieu du mois d'octobre, le léopard des neiges a enfin montré le bout de son museau, après des mois d'observation.

 

Nilanga Jayasinghe, qui dirige les programmes l'équipe de conservation des animaux sauvages au WWF, explique sur le site de l'organisation :

 

Que le fait que ce léopard des neiges ait été aperçu dans la région est significatif. Dans un état où la majorité de l'habitat du félin est situé hors des zones protégées, cette photo est la preuve que la gestion engagée et durable d'une communauté, ainsi que les investissements dans ces zones importantes, peuvent avoir des bénéfices à la fois sur la population et sur les animaux sauvages.

 

Source: Gerard Lacz/Robert Harding

 

Les zones de conservations communautaires sont soutenues par le WWF-India. Elle laisse les habitants prendre les décisions concernant la conservation, la protection des animaux et même le tourisme. D'après le WWF, les autochtones sont cruciaux dans la sauvegarde des espèces comme le léopard des neiges.

 

S'il n'est plus classé comme en danger, le félin fait encore face à de nombreuses menaces. Il essuie de plein fouet les effets du changement climatique, qui modifie son environnement tout en réduisant le nombre de ses proies. Il doit également composer avec l'érosion progressive de son territoire face à l'activité humaine et la présence de troupeaux.

 

Source: Belga

 

Les humains, enfin, sont une menace constante, chassant l'animal pour sa fourrure et ses os, utilisés dans la médecine "traditionnelle" en lieu et place des os de tigre. Le braconnage continue de faire des ravages, d'autant qu'une fourrure de léopard des neiges peut se monnayer jusqu'à 8400 euros sur le marché noir. Vous pouvez aider les efforts de conservation du WWF en cliquant ici. Vous pourrez même "adopter" l'un des félins !

 

 

Via : WWF

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING