Une orque a été gravement blessée par ses congénères au parc SeaWorld aux États-Unis

ADVERTISING

Katina, une des orques du parc SeaWorld, à Orlando, en Floride (États-Unis), arbore depuis plusieurs jours une blessure très sérieuse au niveau de son aileron dorsal, comme le rapporte le site américain The Dodo.

 

Source : Heather Murphy/Ocean Advocate News

 

L'aileron présente une déchirure très profonde, qui paraît particulièrement douloureuse. C'est Heather Murphy, photographe de profession, qui a pris les terribles clichés après avoir eu vent de la rumeur de cette blessure. Elle confie :

 

C'est horrible. Je n'ose imaginer la douleur qu'elle a dû ressentir.

 

Source : Heather Murphy/Ocean Advocate News

 

Du côté de SeaWorld, on s'est bien gardé de communiquer en détail sur la blessure du cétacé. Dans un message posté sur le blog du parc, celui-ci explique ne pas savoir comment Katina s'est blessée, tout en rajoutant que l'animal a été en contact avec d'autres orques dans son bassin. Ceux-ci s'en seraient ainsi pris à elle. SeaWorld a attendu deux semaines avant d'évoquer la blessure de Katina.

 

Source : Heather Murphy/Ocean Advocate News

 

Naomi Rose, scientifique spécialisée dans les mammifères marins au Animal Welfare Institute, s'interroge :

 

Le fait qu'ils ne sachent pas ce qui est arrivé est assez consternant. Ils sont censés être ceux qui savent tout de ces animaux au jour le jour, et ils passent plus de temps avec eux qu'avec leurs propres enfants. Et il y a des caméras partout, donc comment peuvent-ils ne pas savoir ce qui se passe là-bas ?

 

Source : SeaWorld

 

Le parc, qui refuse malgré tout d'en dire plus, maintient sa version des faits : Katina a été blessée par les autres orques de son bassin. Il précise également qu'il s'agit d'un comportement naturel, les orques étant des animaux sociaux avec une hiérarchie bien précise. Naomi Rose s'insurge contre un tel argument. Elle n'a, pour sa part, jamais vu les cétacés se comporter ainsi en milieu naturel.

 

Vous pouvez regarder toutes les photos ou tous les catalogues des populations d'orques du monde entier… et vous ne verrez jamais une blessure pareille.

 

Source : Heather Murphy/Ocean Advocate News

 

En revanche, ce n'est pas la première fois que des orques s'attaquent entre eux dans un parc marin.

 

Katina a été capturée en 1972, au large de l'Islande. Aujourd'hui âgée de 45 ans, elle a passé la très grande majorité de sa vie au parc SeaWorld. Heather Rally, vétérinaire spécialisée dans les mammifères marins, n'est pas très optimiste quant au futur de Katina :

 

Sa vie va dépendre de la guérison ou non de cette grave blessure. Nous demandons une nouvelle fois à SeaWorld d'envoyer les orques dans des sanctuaires marins, où elles pourront vivre des vies plus sûres et naturelles.

 

Source : Heather Murphy/Ocean Advocate News

 

Via : The Dodo

ADVERTISING