Une nouvelle vidéo choc révèle l’horreur de cette chasse cruelle toujours pratiquée en France

ADVERTISING

Lorsqu'il est tombé par hasard sur une meute de chiens accompagnés de cavaliers habillés en redingote, un cycliste, qui se promenait à proximité de La-Croix-Saint-Ouen (Oise), a décidé de filmer tout le déroulé de la chasse avec son téléphone portable. Pas moins de 80 personnes étaient ainsi rassemblées pour ce qui allait se révéler être une expédition de près de 7 heures. Sans compter les curieux, intrigués eux aussi par ce "spectacle" plutôt inattendu.

 

Source : Picardie Populaire

 

Les cavaliers, accompagnés de suiveurs à cheval ainsi que de camions pour relayer les chiens et les chevaux, ont d'abord jeté leur dévolu sur un cerf 10 cors, avant de se rabattre, après la fuite de ce dernier, sur l'animal plus jeune qui l'accompagnait. Les chiens sont finalement parvenus à rattraper le daguet, et le promeneur confie sur le site Picardie Populaire la scène à laquelle il a assisté :

 

Quand j’ai rejoint les autres, j’ai trouvé le daguet allongé par terre, tremblant, entouré de ses bourreaux. La meute lui arrachait des lambeaux de chair à vif, et, dans ses yeux écarquillés, on pouvait lire la terreur ainsi que la douleur insoutenable qu’il devait ressentir. Un des valets décide d’étouffer ses derniers gémissements, en écrasant sa gueule de sa botte

 

Source : Picardie Populaire

 

Alain Drach, maître de l'équipage La Futaie des Amis, incriminé par la vidéo, proteste cependant dans les colonnes du journal Oise Matin :

 

C’est du grand n’importe quoi. Lors de la curée [cérémonie qui suit la mort de la bête], l’animal était mort. Je l’ai achevé avec un coup de dague en plein cœur […] Je conçois qu’on n’aime pas, mais cela fait partie de la chasse. Ces chiens sont des amours, mais ils ont des gènes de loups. Ce sont des prédateurs.

 

  Source : Picardie Populaire

 

La vénerie, ou chasse à courre, est une pratique de chasse ancestrale, qui consiste à envoyer sur les traces d'un animal une meute de chiens. L'homme n'a alors qu'un rôle de contrôle, même s'il peut parfois mettre à mort la bête blessée avec une dague lors de l'hallali. Autrefois apanage de l’aristocratie, la chasse à courre s'est massivement développée en France au cours de ces derniers années. La part du gibier issue de la vénerie reste cependant très faible en comparaison des autres types de chasse, plus populaires.

 

Source : Abolissons la vénerie aujourd'hui

 

Le collectif anti-vénerie, AVA (Abolissons la vénerie aujourd'hui) s'oppose à cette pratique qu'il considère inutile et barbare. Comme il l'écrit ainsi sur son site :

 

Il ne s’agit pas ici de réguler la faune sauvage, ni même de manger la bête chassée. Une fois l’animal rattrapé, on le poignarde puis on laisse les chiens le dépecer, souvent encore vivant. Sa tête est conservée comme trophée et ses pattes offertes à des invités

 

AVA conteste également l'impunité dont semblent jouir les véneurs auprès des autorités. Il proteste notamment contre le délit d'entrave à la chasse, et le droit de suite. Ce dernier autorise les chasseurs à pénétrer sur une propriété privée afin d'achever un animal mortellement blessé. En cas de contestation, les chasseurs ont le devoir de prouver que l'animal était condamné, ce qui est en général laissé à l'appréciation du juge.

 

Source : Abolissons la vénerie aujourd'hui

 

AVA entend d'ailleurs protester le 28 octobre, à Saint-Jean-au-Bois, lors de la grande messe annuelle organisée par les véneurs pour bénir leurs chiens.

 

Depuis l'ouverture de la saison de la chasse, plusieurs incidents ont défrayé la chronique. Au cours du mois de septembre, un chasseur avait notamment abattu la chienne d'un couple de randonneurs, qu'il avait prise pour un loup.

 

Regardez la vidéo de la chasse :

 

Via : France 3/Picardie Populaire

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING