Une nouvelle enquête vidéo dans deux abattoirs italiens révèle l’horreur derrière l’abattage des agneaux

enquete abattoir agneaux
ADVERTISING

Attention, images fortes. 

L'association italienne de défense des animaux, Essere Animali, a publié le 28 mars une nouvelle enquête vidéo révélant la brutalité de la mise à mort des agneaux dans deux abattoirs du pays.

Grâce à des caméras cachées, l'association a pu filmer les travailleurs des abattoirs concernés en train de décharger sans ménagement puis tuer des agneaux âgés d'un mois les uns devant les autres. A l'approche de Pâques, la consommation de la viande d'agneau connait une forte augmentation.

 

agneaux abattoir

 

La vidéo montre clairement que les agneaux sont tirés par les pattes, les oreilles ou bien à l'aide d'une corde pour descendre du camion avant d'être jetés dans l'abattoir. Ils sont ensuite étourdis à l'aide d'une pince électrique. Si la pince ne fonctionne pas, ce qui arrive très régulièrement, alors un pistolet étourdissant, plus brutal, est utilisé.

 

 

abattoir italie enquete

 

Après avoir passé un long moment dans un camion de transport, effrayés, les agneaux sont ensuite accueillis avec violence, ce qui les rend très agités et stressés. Ils sont ensuite égorgés les uns devant les autres, ce qui augmente encore d'un cran leur panique.

 

 

L'assiociation Essere Animali a publié une déclaration sur son site :

 

Ce sont des bébés, ils ont peur lors du trajet et sont angoissés à l'idée d'être séparés de leur mère. Ils devraient recevoir des caresses plutôt que de devoir regarder leurs congénères se faire égorger puis convulser pendant de longues minutes avant de mourir. Nos images sont récentes, nous sommes encore en train de décider des actions à entreprendre avec notre avocat.

 

Si aucune loi en Italie n'interdit explicitement d'abattre les animaux en groupe, des mesures prévoient qu'il est nécessaire d'éviter le stress et des souffrances inutiles. Malheureusement, ces pratiques sont répandues en Europe comme le révélait une enquête dans un abattoir Suisse récemment. Essere Animal rapporte :

 

 

Ce n'est pas la première fois que nous dénonçons des manquements dans les abattoirs italiens. Chaque année 400 000 agneaux sont tués à l'approche de Pâques en Italie. 

 

 

Il y a tout de même une lueur d'espoir, car depuis quelques années la consommation de viande serait en forte baisse. En effet, en Italie, le nombre d'agneaux abattus par an a diminué de moitié en 10 ans.

 

Cette année encore, la Codacons (ONG réunissant les associations de consommateurs du pays), à enregistré une baisse de 10% de la consommation d'agneau. Pâques est certes une période de fête avec ses traditions mais, plutôt que de les respecter, on pourrait choisir de respecter les animaux, en décidant de ne pas les manger. 

 

Si vous souhaitez soutenir l'association Essere Animali, vous pouvez faire un don en cliquant ici.

 

Vous pouvez visionner l'intégralité de l'enquête ci-dessous: (Attention, images difficiles.)

 

Source : Essere Animali

ADVERTISING