Une des gorilles du zoo de Beauval relâchée en Afrique est morte

ADVERTISING

OuiFin juin 2019, deux gorilles des plaines de l’Ouest du zoo de Beauval, Mayombe et Kuimba, avaient décollé pour l’Afrique dans le but d’être relâchées dans la nature, dans le Parc National des Plateaux de Batéké au Gabon.

 

Malheureusement, Kuimba a été retrouvée morte à la fin du mois de septembre, comme le rapporte le site d’informations France 3. Les deux primates étaient suivies de près, y compris par une équipe de l’association Beauval Nature, main dans la main avec la Fondation Aspinall. Les images capturées par les caméras cachées montraient que Kuimba et Mayombe paraissaient très bien s’adapter à leur nouvelle vie.

 

Source : Fondation Aspinall

 

À l’heure actuelle, les causes de la mort de Kuimba ne sont pas encore connues, mais une autopsie, ainsi que des analyses toxicologiques, permettront d’éclairer le mystère. L’animal présentait une blessure à l’un de ses membres inférieurs.

 

Rodolphe Delord, directeur du ZooParc de Beauval, a déclaré :

 

Nous sommes tristes, c’est évident. Nous avons vu naître Kuimba à Beauval… Sa mort nous touche tous. Mais on sait que Mayombé se porte bien et nous gardons confiance parce que nous avons en tête cet enjeu majeur : la survie de la population de gorilles en Afrique !

 

Source : Zoo de Beauval

 

Malgré la mort de Kuimba, l’adaptation se poursuit pour Mayombe. Richard Delord conclut :

 

En tant que parc zoologique, nous avons ce rôle fondamental qui consiste à développer une population de gorilles aux origines génétiques diversifiées. C’est une vocation des zoos : mon équipe et moi, on ne baissera jamais les bras.

ADVERTISING