Une baleine gestante retrouvée avec 22 kg de déchets dans l’estomac

ADVERTISING

Le cadavre d'une femelle cachalot a été retrouvé au début du mois d'avril 2019 sur une plage toute proche de Porto Cervo, en Sardaigne. Le cétacé, long de huit mètres, attendait un petit, comme le rapporte le site du National Geographic.

 

Lorsque les vétérinaires et scientifiques ont procédé à l'ouverture du ventre de l'animal, ils ont aussi fait une bien triste découverte : en plus du cadavre du petit baleineau, ils ont retrouvé 22 kg de déchets, en grande majorité du plastique. Parmi les objets coincés dans l'estomac du cétacé, des filets de pêche, des sacs et des assiettes en plastique. Luca Bittau, biologiste marin au SEAME Sardinia, confie, dépité :

 

Je n'avais jamais vu une aussi grande quantité de plastique. […] C'est comme si toute notre vie quotidienne était là, mais dans son estomac.

 

 

Source : Seame Sardinia

Les sacs plastique présentent notamment un très grand danger pour les cétacés, qui, dans l'eau, les confondent aisément avec un calamar. Une fois ingéré, le sac reste dans l'estomac de l'animal, jusqu'à ce que l'accumulation finisse par avoir raison de lui. Malheureusement, le problème est de grande ampleur, d'autant plus dans ses régions très touristiques qui brassent des centaines de milliers de visiteurs par an. Selon Greenpeace, entre 150 000 et 200 000 tonnes de plastique polluent la Méditerranée chaque année.

 

Ce type d'incident se retrouve aussi à l'échelle mondiale. Au mois de mai 2018, un dauphine-pilote avait été retrouvé sur une plage de Thaïlande avec plus de 80 sacs en plastique dans l'estomac. En novembre de la même année, une baleine était découverte sur une plage d'Indonésie avec plus de 1000 objets en plastique dans le ventre.

ADVERTISING