Une association pour aider les chiens en Roumanie

PUBLICITE

Véronique a créé, en 2018, l’association La Porte de l’Espoir : son but ? Venir en aide aux nombreux chiens errants et maltraités en Roumanie, comme l’explique le site d’informations Actu.fr.

 

Pourquoi la Roumanie ? La créatrice de l’organisation explique :

 

Nous avons choisi de secourir les chiens de Roumanie, là bas, les chiens errants sont un fléau. Lors d’une élection municipale de Târgu Frumos, une ville retirée, le futur maire a fait la promesse de se débarrasser des chiens errants. Une fois élu, il coulé une dalle de béton, l’a entouré de grillage et a jeté les chiens dedans.

 

Véronique est aidée par plusieurs bénévoles d’associations locales en Roumanie, qui nourrissent les animaux à travers les grillages de cette fourrière qui sert avant tout de mouroir.

 

En Roumanie, il y a beaucoup de chiens traumatisés par la cruauté humaine. Nous récupérons uniquement des chiens de rue, des bâtards, jamais de race. On peut retrouver jusqu’à dix races dans un chien. Il nous arrive d’avoir des chiens avec des handicaps, ils sont tous uniques.

 

Source : Pixabay

 

Certains des animaux sont rapatriés en France. L’association vient aussi en aide aux chats et aux NAC. Depuis la création de l’association, 207 chiens ont été sauvés en Roumanie. La Porte de l’Espoir travaille main dans la main avec des associations dans l’Hexagone, comme la SPA de Mulhouze. Georges Araz,, son directeur, confie :

 

La Porte de l’Espoir accepte les chiens et les sociabilisent dans un premier temps. Elle les reconnaissent, les pucent et ils sont soignés. Une bénévole, qui fait partie du conseil d’administration, nous a mis en lien avec eux. Ce sont des chiens qui ont vécu en meute, nous ne sommes pas pressés de les faire adopter, on s’adapte à leur rythme.

 

N’hésitez pas à aider l’association en cliquant ici pour faire un don. Toute somme est utile pour soigner les animaux et aider à leur rapatriement.

PUBLICITE