Un vétérinaire cache de la drogue dans le ventre de chiots pour l’exporter

ADVERTISING

Andres Lopez Elorez, un vétérinaire colombien a été extradé vers les États-Unis depuis l'Espagne, avant d'être inculpé à New York mardi 1er mai 2018, comme le rapporte le site d'informations 20 Minutes.

 

Cette arrestation fait suite à un mandat d'arrêt émis contre le vétérinaire en 2006. Selon les autorités américaines, le praticien avait fait partie, de 2004 à 2005, d'un cartel colombien afin d'écouler de l'héroïne.

 

La supercherie avait été découverte après un raid de la Drug Enforcement Administration, service spécial chargé de la lutte contre les stupéfiants aux États-Unis, dans une ferme de Medelin, en Colombie.

 

Source : The Labrador Site

 

Les agents étaient alors tombés sur dix petits chiots. Six d'entre eux présentaient des sachets de 500 ml d'héroïne dans l'estomac. Trois étaient malheureusement décédés des suites de l'opération.

 

Andres Lopez Elorez, âgé de 38 ans, a été présenté à la juge fédérale Marilyn Go. Il encourt, pour les faits qui lui sont reprochés, de 10 ans de prison à la perpétuité. Richard Donoghue, procureur général, a quant à lui déclaré :

 

Il n’est pas seulement un trafiquant de drogue, il a aussi trahi l’engagement des vétérinaires à empêcher la souffrance animale, en utilisant ses capacités chirurgicales à des fins cruelles pour dissimuler de l’héroïne dans le ventre de chiots. (Trad. 20 Minutes)

 

Via : 20 Minutes

ADVERTISING