Un lama retrouvé mort dans un sac plastique après le passage d’un cirque

lama gondecourt
ADVERTISING

Jeudi 26 avril, le cadavre d'un lama a été retrouvé gisant dans un sac plastique sur un parking de la ville de Gondecourt (59). Le Cirque d’île de France, de passage quelques jours plus tôt, a directement été mis en cause par la municipalité qui a porté plainte.

 

La dépouille de l'animal a été retrouvée par un agent de sécurité voie publique (ASVP) qui faisait sa tournée. Exposé au regard des passants, le corps est resté sur le parking pendant environ une semaine avant d'être découvert. La ville de Gondecourt a indiqué qu'un équarrisseur viendrait le récupérer ce lundi matin.

 

lama gondecourt

 

La mairie a immédiatement accusé le Cirque d’île de France, de passage dans la ville entre le 15 et le 22 avril, contre qui elle a porté plainte. Régis Bué, maire de Gondecourt, a déclaré à la Voix du Nord :

 

Notre policier municipal a appelé le cirque. On lui a répondu que l’animal n’était pas à eux et que beaucoup de cirques avec des lamas tournaient dans la métropole en ce moment.

 

Après examen vétérinaire, il semblerait que le lama ne dispose pas de puce d'identification électronique. Les causes de son décès n'ont pas non plus été déterminées.

 

Pour rappel, il y a un mois, un lama et un zébu du cirque Medrano sont décédés dans des circonstances douteuses.

 

Il y a deux semaines, la ville de Strasbourg a voté l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques qui se produisent dans la ville. Vous aussi, vous pouvez boycotter ces pratiques en décidant de ne plus participer à ces représentations.

 

ADVERTISING