Un gypaète barbu abattu dans les Cévennes

PUBLICITE

Un jeune gypaète barbu a été abattu dans le parc national des Cévennes, au début du mois d’octobre 2020, comme le rapporte le journal Libération. L’oiseau, prénommé Dolomie, avait été réintroduit au mois de juin dans le parc. Âgé de quelques mois, il devait permettre à la population de gypaète de grandir dans l’Hexagone.

 

Malheureusement, Dolomie ne pourra jamais remplir sa mission. Le gypaète barbu est classé sur la liste rouge des espèces menacées en France, et son abattage est bien entendu strictement interdit. Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique et solidaire, a déclaré :

 

Je ne laisserai pas un spécimen d’une espèce protégée, rare et menacée, être abattu au mépris de la loi et de nos efforts en faveur de sa protection.

 

Source : DR

 

De son côté, la Ligue de Protection des Oiseaux s’inquiète de l’absence de signes de vie de plusieurs oiseaux et rapaces lâchés entre 2014 et 2020. Le gypaète barbu est principalement victime des balles – souvent lors de tirs accidentels.

PUBLICITE