Un dauphin échoué, brûlé par le soleil, regagne le grand large grâce à ses sauveurs

ADVERTISING

Les décisions les plus importantes se prennent parfois quand on s'y attend le moins…

 

Nous sommes un dimanche de mai comme les autres. Lorraine Culloch et son compagnon, Mike Roberts, rentrent en voiture d'un voyage photo dédié aux épaulards à Aberdeen, en Écosse. Mais ils se trompent de direction, rapporte le site américain The Dodo.

 

Cette "mauvaise" route les conduit à l'embouchure d'une rivière, où ils aperçoivent quelque chose d'inhabituel : un malheureux dauphin est échoué dans l'eau peu profonde. Comme beaucoup de ses congénères, la femelle cétacée cherchait probablement de la nourriture le long du rivage lorsqu'elle a rencontré des difficultés…

 

sunburnt-dolphin-rescue-1Source: @Lorraine Culloch

 

Inquiet, le couple craint pour la vie du mammifère marin. Hors de l'eau trop longtemps et brûlée par le soleil, sa peau est entièrement boursouflée. Et elle se débat pour survivre. Alertés, les secours se rendent rapidement sur place.

 

Menée par la British Divers Marine Life Rescue (BDMLR) - organisation de marine volontaire internationalement reconnue qui vient en aide aux animaux – et le Scottish SPCA - équivalent de la SPA -, l'opération de sauvetage commence. Les équipes protègent le corps de l'animal en le recouvrant de larges serviettes pour empêcher sa peau de se dessécher dans l'eau à marée basse. Selon Lorraine Culloch, le pauvre cétacé est resté tranquille tout au long de l'intervention.

 

La femelle dauphin semblait consciente que nous étions là pour l'aider. Elle était très calme durant tout ce temps… 

 

sunburnt-dolphin-rescue-2Source: @ScottishMarineAnimalStrandingsScheme

 

Les secours ont dû attendre la marée haute plus de dix heures. Soulevé par les eaux montantes, le mammifère a pu enfin nager et regagner le large.

 

Mais les sauveteurs n'étaient pas rassurés. Ils redoutaient qu'après ce sévère coup de soleil, le retour en mer de la femelle dauphin soit trop dangereux. La décision de la laisser repartir a été difficile. Mais ils ont eu raison de prendre ce "risque". Lorraine Culloch se souvient :

 

Elle nageait puissamment. C'était un bon signe. 

 

sunburnt-dolphin-rescue-4Source: @Lorraine Culloch

 

Autre bon signe : ce même dauphin vient d'être repéré en mer, visiblement en bonne santé.

 

La Cetacean Research & Rescue Unit, un organisme à but non lucratif dédié au bien-être, à la protection et la conservation des baleines, dauphins et marsouins, a récemment publié la bonne nouvelle sur Facebook, annonçant que le cétacé "a été confirmé en vie par nos collègues de l'Université Aberdeen cette semaine !"

 

sunburnt-dolphin-rescue-3Source: @CetaceanResearch&RescueUnit

Petit bémol, la femelle garde des cicatrices de sa terrible expérience  :

 

Les dommages que sa peau a subi sont graves, mais elle est vivante et nous allons surveiller de près son état dans les mois à venir. 

 

En fait, c'est grâce à la réaction rapide de ses dévoués sauveurs qu'elle peut encore nager aujourd'hui.

 

Pour découvrir comment vous pouvez aider le Cetacean Research & Rescue Unit à poursuivre sa mission et à sauver des vies, c'est ici.

 

Via : @TheDodo

ADVERTISING