Un chien vient d’être retrouvé pendu à un poteau en plein centre ville. Les riverains se mobilisent

PUBLICITE

Le 1er février au matin, les éboueurs de Nîmes ont découvert avec effroi la dépouille d'un chien pendu à un poteau en plein centre ville, dans le quartier du Puech du Teil. C'est la page Facebook Les Rues de Nîmes qui a relayé l'affaire, expliquant que "même en se débattant, la pauvre bête n’aurait pas pu faire passer cette sangle autour du grand disque du panneau".

 

(Attention, certaines images sont difficiles.)

 

nimes-chien-pendu-poteau-3

 

Le chien, un male de type molossoïde couleur fauve, était accroché par le cou à un panneau de signalisation. "Les ripeurs ont dû s'y mettre à deux pour le détacher", précise Midi Libre. 

 

nimes-chien-pendu-poteau-2Source : Les Rues de Nîmes

 

Les riverains mobilisés

La macabre découverte a profondément touché les riverains qui sont venus manifester leur colère ce mardi 7 février. Plus de 100 personnes étaient ainsi rassemblées dans la petite rue Henri-Revoil et ont déposé bougies et gerbes de fleurs à l'endroit où l'animal a été retrouvé.

 

Nathalie, membre du Collectif de Défense des Animaux 30, explique au micro de Midi Libre :

 

Nous sommes rassemblés parce qu'un acte odieux a été commis dans la nuit de mardi à mercredi. Quelqu'un a frappé un chien et l'a pendu vivant à ce panneau de signalisation. L'objectif premier est de retrouver le coupable. On travaille étroitement avec la police […] et on a collecté une somme de mille euros en récompense à celui qui permettra l'arrestation du coupable. 

 

 

L'enquête de police se poursuit. L'autopsie du chien a révélé qu'il a reçu des coups avant d'être pendu et qu'il n'était ni pucé, ni tatoué.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

Image de couverture (photo d'illustration) : Americanstaffterrier.fr

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Tout le monde doit signer cette pétition pour plus de sévérité contre la cruauté envers les animaux

 

PUBLICITE