Trop de chats à la SPA

ADVERTISING

La Société Protectrice des Animaux tire la sonnette d’alarme. Depuis le début de l’été, les chats et chatons ne cessent d’arriver dans ses refuges, comme le rapporte le site d’informations France Info.

 

À Strasbourg, les bénévoles ont dû trouver des solutions pour accueillir tout le monde, mais l’association arrive à saturation, comme beaucoup d’autres en France.

 

La salle de réunion abrite quelques pauvres animaux, soit des bébés, soit des chats opérés. Dans la mesure où les maladies peuvent être graves pour des petits, il faut isoler les plus petits, et nous n’avons plus de place en chatterie.

 

 

Danielle Gilliot, la directrice de la SPA de Strasbourg, explique qu’elle a constaté un pic inédit en juillet, avec l’arrivée de deux fois plus de chats que d’habitude. Le confinement a clairement eu un impact sur cette situation, car durant cette période, toutes les activités des associations étaient suspendues, et les campagnes de stérilisation n’ont pas pu avoir lieu.

 

Une chatte peut mettre bas trois fois par an. Sans stérilisation, dans tout le pays des foyers se sont retrouvées avec toute une famille de chatons.

ADVERTISING