Transport aérien d’animaux : une compagnie attaquée

ADVERTISING

La compagnie Transavia a été visée par la plainte d’une passagère au début du mois de septembre 2019. Motif ? L’entreprise a perdu son chat, Minus, le 25 août 2019, comme le rapporte le journal Le Parisien.

 

Source : Photonews

 

L’animal se trouvait dans une caisse de transport lorsque celle-ci est tombée et s’est ouverte. Le félin en a profité pour s’enfuir dans l’aéroport d’Orly. Me Arash Derambarsh, l’avocat de la propriétaire de Minus, explique :

 

Cette plainte est inédite en France.  Confier son animal à une compagnie, c’est un transfert de propriété. Cette compagnie doit, en bon père de famille, respecter une obligation de sécurité. Et le billet de l’animal a été payé ! Une condamnation est nécessaire afin que cela ne se reproduise plus.

 

Minus n’est hélas pas un cas isolé. Le 1er août, Zadig, un autre chat, disparaissait dans des circonstances similaires – fort heureusement, l’animal a finalement été retrouvé après 41 jours de cavale. Plusieurs employés de l’aéroport ont témoigné, sous couvert d’anonymat. L’un d’eux confie :

 

Ils les balancent n’importe comment. Un rottweiler a même été blessé à cause de cela. C’est lamentable. Quand il n’y avait pas de caméras partout, les employés tapaient sur les caisses des animaux pour les exciter. Il n’y a aucun suivi de ces tapis sous les avions.

 

Source : Getty Image

 

Pour un autre employé, c’est la pression que subissent les employés qu’il faut avant tout dénoncer :

 

Sous pression, les bagagistes doivent aller vite et commettent beaucoup d’imprudences. Des chariots en mauvais état, des cages non attachées, j’en vois tous les jours.

 

L’association Stéphane Lamart a adressé une lettre aux Aéroports de Paris pour exiger l’ouverture d’une enquête approfondie. Du côté de l’ADP, on rappelle cependant que le transport des animaux reste à la charge des différentes compagnies. Cats in the air, une association créée en 2016, se spécialise dans la récupération des animaux égarés dans les aéroports. Manuela, sa présidente, explique avoir déjà capturé 77 chats depuis le début du mois de janvier 2019, à Roissy et à Orly. Elle confie :

 

Pour diminuer les pertes, il faudrait une caisse de transport des animaux commune à toutes les compagnies, fermée avec des serflex.

 

Depuis quelque temps, les problèmes de transport d’animaux lors de voyage en avion font les gros titres. Tout récemment, Mojito, un petit chat de trois ans, est mort de l’embarquement d’un avion à Roissy, le 15 août 2019.

ADVERTISING