Toulouse : Falco, le chien malade qui a besoin d’un médicament spécial

PUBLICITE

Falco, un Border Collie de 10 ans, souffre malheureusement d’épilepsie. Et depuis le mois de juillet 2020, le médicament qu’il prend pour lutter contre ses crises est en rupture de stock, comme le rapporte le journal Le Parisien.

 

Pourtant, ce traitement, le Pexion, est vital pour Falco. Ce médicament est fabriqué dans un seul laboratoire, au Mexique. Face à la situation, Didier Lloret, le propriétaire de Falco, a décidé de lancer un appel à l’aide le 22 septembre 2020.

 

Didier confie :

 

Il me reste un jour de traitement pour mon chien donc j’ai décidé de basculer sur un autre médicament à partir de samedi et pour que la transition soit douce, Falco devra prendre 5 cachets par jour : 2 de Pexion et 3 de Keppra.

 

Source : Didier Lloret

 

Le rapprovisionnement en France devrait avoir lieu en novembre. Beaucoup trop tard aux yeux de Didier, qui a donc demandé de l’aide sur Facebook. Didier ajoute :

 

Je trouve scandaleux qu’un seul laboratoire produise ce médicament alors qu’il a une demande. Mon chien avait avant un traitement qui ne lui convenait pas et depuis qu’il était soigné au Pexion, il allait très bien.

 

Le cas de Falco est malheureusement loin d’être isolé.

 

De nombreux chiens épileptiques sont concernés en France par cette rupture de stock. J’ai vu d’autres SOS venant de refuges ou de maîtres.

 

Didier a été contacté par plusieurs personnes lui proposant de lui envoyer du Pexion, mais à terme, il songe cependant à basculer vers la solution alternative du Keppra, pour éviter de se retrouver dans ce genre de situation dramatique.

 

L’Agence nationale du médicament vétérinaire a de son côté expliqué :

 

Les spécialités Pexion 400 mg, et Pexion 100 mg ND, ne seront plus fournies aux distributeurs en gros. Ces ruptures sont liées à des « difficultés techniques de production et d’approvisionnement depuis l’usine au Mexique.

PUBLICITE