Top 4 des chiens les moins adoptés en refuge

ADVERTISING

Certains chiens de refuge ont moins de chance que d'autres, et peuvent passer des années sans attirer l'attention de potentiels adoptants – au point que certains vivent toute leur vie dans un chenil.

 

Pourquoi cette indifférence ? La Fondation 30 Millions d'Amis a décidé de compiler les raisons qui poussent les gens à ignorer ces animaux, alors qu'ils méritent pourtant tout autant que les autres de trouver une famille.

 

L'association a ainsi évoqué quatre raisons principales.

 

1. Les chiens trop âgés

Source : Vetstreet

 

Les seniors ont en effet moins de chance de trouver un foyer, car les personnes leur préfèrent des chiots ou des jeunes chiens. Pourtant, adopter un vieux chien a beaucoup d'avantages. Plus calmes que les chiots, souvent ne nécessitant pas d'être éduqués, ils sont des compagnons parfaits pour toute la famille, d'autant que chien âgé ne veut pas dire non plus chien malade. Sachez également que les refuges pratiquent souvent des tarifs à l'adoption inférieurs pour les vieux toutous.

 

2. Les chiens dits de catégorie

Source : Dog Breed List

 

Les molosses traînent encore derrière eux une réputation de "bêtes féroces" qui leur nuit au moment de l'adoption. Considérés comme dangereux, ils "font peur", comme l'explique Anne Puggioni, directrice du refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie (77). L'adoption d'un chien de catégorie 2 nécessite également de faire des démarches administratives, qui découragent les potentiels adoptants.

 

3. Les chiens malades

Source : Thinkstock

 

Le prix des traitements dont ont besoin les chiens malades est parfois un véritable obstacle à l'adoption. Afin de faciliter cette dernière, certains refuges proposent même de couvrir les frais engendrés par les soins vétérinaires. N'hésitez pas à vous renseigner.

 

4. Les chiens de travail

Source : Pixabay

 

Bergers malinois et Bergers allemands, principalement, sont parfois difficiles à placer en raison de leur passé de chiens de travail, assignés à la sécurité. Pour certains, ils ont été sauvés de vie de maltraitance et d'exploitation, et présentent parfois un traumatisme. Anne Puggionie explique :

 

Ce sont des chiens difficiles à placer : pour un 1er chien, c’est compliqué. Pour une famille avec enfants, cela peut être incompatible. Et enfin, même pour un couple cela peut être difficile car certains n’ont qu’un seul maître en référence.

 

Ils ont donc besoin de maîtres assez expérimentés, patients, qui sauront leur offrir un cadre de vie adapté. Cette nécessité réduit malheureusement leur chance d'être adoptés.

 

Les refuges sont peuplés d'animaux adorables qui attendent de retrouver une famille aimante. Adoptez, n'achetez pas ! Il est en effet dommage d'en faire venir d'autres au monde dans le seul but de les vendre. Les animaux ne sont pas des marchandises démodables. Adopter c'est sauver deux vies, celle de l'animal que vous accueillez chez vous, et celle de celui qui trouvera une place libre dans un refuge.

 

Si le sujet vous touche, vous pouvez aider la SPA qui gère 55 centres d’accueil en France et vous trouverez la liste de tous les refuges sur le site de 30 Millions d’Amis.

ADVERTISING