Syrie : un chiot sauvé après l’attaque contre le chef de l’État islamique

ADVERTISING

Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique, est mort lors d’un raid des forces spéciales américaines le 26 octobre 2019 dans la province d’Idlib, en Syrie. Mais lors de cette opération, un petit chiot est passé tout près de la mort, avant d’être sauvé par Fared Alhor, activiste et photographe syrien, comme le rapporte le site d’informations BFMTV.

 

Fared Alhor a trouvé l’animal près de sa mère, décédée au cours de l’assaut. Il explique au site britannique Metro :

 

Quand j’ai découvert le chien, j’étais très triste, à cause de la perte de sa mère lors du bombardement. J’ai commencé à jouer avec lui pour qu’il ne se sente pas triste pour sa mère.

 

 

Fared Alhor est finalement revenu sur les lieux des décombres pour retrouver le petit chiot et le ramener avec lui afin de le mettre en sécurité.

 

Je suis un activiste des médias et un photographe de la révolution syrienne. Je travaille pour l’humanité.

 

L’histoire de ce petit chiot peut être mise en parallèle avec celle du chien héros qui a participé à la traque d’Abou Bakr al-Baghdadi, dont la photographie a été déclassifiée par le président Donald Trump pour lui rendre hommage.

ADVERTISING