Sur l’île de Santorin, les ânes croulent de fatigue sous le poids des touristes qu’ils transportent

ADVERTISING

Sur l'île de Santorin, en Grèce, les ânes tombent de fatigue sous le poids des touristes venus visiter les environs. Les défenseurs de la cause animale s'insurgent, et la ville met en place de nouvelles mesures de protection animale.

 

Source : Caters

 

Chaque jour, en cette période, des centaines de touristes venus du monde entier affluent sur la petite île grecque, point d'escale de nombreux bateaux de croisière. Les animaux sont alors mis à rude épreuve et croulent sous le poids des visiteurs.

 

Véritable symbole de l'île, les ânes sont le moyen de locomotion préféré des touristes tant l'île est difficile à arpenter en raison des ruelles, marches et escaliers qui la composent.

 

Les militants de la cause animale affirment qu'il s'agit d'actes de cruauté, dans la mesure où les ânes souffrent beaucoup des conséquences de cette pratique : problèmes de dos, blessures ouvertes à la colonne vertébrale, peau brûlée en raison de selles mal ajustées, nombreuses sont les conséquences de ce tourisme de masse.

 

Source : Caters

 

Les animaux transportent plusieurs dizaines de personnes par jour, et peuvent effectuer quatre ou cinq voyages de plus de 500 marches depuis l'endroit où les touristes arrivent jusqu'à Fira, la ville principale de l'île.

 

L'association "Aidez les ânes de Santorin" a déclaré :

 

Ils doivent recourir à des mulets croisés, car les ânes ne sont tout simplement pas assez forts. Il est recommandé que les animaux ne portent pas plus de 20 % de leur poids corporel.

 

De son côté, la mairie a mis en place une réglementation à l'égard des ânes et de cette activité. Dorénavant, ceux-ci devront être protégés de la surexploitation, leurs maîtres devront respecter des horaires et des règles de charge. Les coups sont eux, totalement interdits.

 

Les animaux devront être "gardés à l'ombre" et "mieux abreuvés".

 

Source : Discover Greece

 

A mesure que le tourisme augmente, les animaux exploités à des fins commerciales se font de plus en plus nombreux. Il est urgent de mettre en place des réglementations permettant de les protéger.

 

Si vous aussi vous vous opposez à l'exploitation animale, pensez à boycotter les activités impliquant des animaux lors de vos déplacements à l'étranger.

 

ADVERTISING