Sud-Ouest : un loup aperçu pour la première fois

ADVERTISING

Grande première dans l’ouest de la France. Un loup a été aperçu près d’Angoulême (Charente) lundi 20 janvier 2020. L’animal n’avait plus été vu dans la région depuis un siècle, selon l’Office français de la biodiversité (OFB), et comme le rapporte le journal belge 7 sur 7. Sa dernière apparition date de 1926.

 

Le loup a été filmé par Maria François, une mère de famille.

 

Je venais de déposer mon fils chez sa nounou à Villebois-Lavalette. J’étais sur une petite route pour rentrer chez moi et j’ai vu cet animal, dans le champ. Cela m’a troublé. Il a traversé la route, j’ai pu le prendre en photo.

 

 

 

Pour Jean-Yves Morellec, de l’OFB, il s’agit de la « souche italienne », réintroduite dans les années 1990 dans les Alpes. De son côté, la préfecture explique :

 

L’espèce est connue pour sa grande capacité de dispersion, notamment en phase de recherche de territoire. Ainsi, depuis sa réapparition dans les Alpes du Sud en 1992, le loup a parcouru des territoires aussi éloignées que les Pyrénées, la Lorraine, la Bourgogne, ou encore la Somme.En Nouvelle-Aquitaine la présence du loup gris a été avérée en Dordogne en 2015, dans les Pyrénées-Atlantiques en en 2018 et 2019, et plus récemment, mi-novembre 2019, dans le sud-ouest de la Charente-Maritime.

 

On comptait 530 loups sur le territoire français en 2019, soit 100 de plus qu’en 2018. Mais cette expansion n’est pas du goût de tout le monde, et les éleveurs protestent régulièrement contre la présence de l’animal, accusé de s’en prendre à leurs troupeaux. Le quota d’abattage, qui détermine le nombre de loups qui peuvent être tués par an, a même été revu à la hausse.

ADVERTISING