Somme : annulation de deux arrêtés d’abattage de renards

ADVERTISING

Le 27 mai 2021, la justice a décidé d’annuler deux arrêtés autorisant l’abattage nocturne des renards dans la Somme, comme le rapporte le journal Le Parisien. Le tribunal d’Amiens avait été saisi par deux associations pour se prononcer sur cette problématique.

 

Les deux arrêtés, datant de 2019 et 2020, ont été annulés car le tribunal a estimé que la préfète avait fait une application inexacte du code de l’environnement, à savoir l’article L.426-6. Cet article liste les motifs de destruction des espèces non domestiques. La préfète avait estimé que la destruction des renards était justifiée afin de protéger le petit gibier, en particulier la perdrix grise, et de préserver la santé publique et les élevages agricoles.

 

Source : Pixabay

 

Pour les juges :

 

Si la population du renard est importante dans le département, les données statistiques (…) font apparaître qu’elle est stable et il ne ressort pas des pièces du dossier qu’une pression accrue (…) serait de nature à en garantir la maîtrise.

 

Avant d’ajouter :

 

Moins de 1 % des dommages subis par la faune sauvage sont imputables au renard dans le département. […]  La préfète n’établit pas non plus la réalité de l’augmentation du nombre moyen de préjudices causés par le renard aux élevages avicoles professionnels.

 

Source : Pixabay

 

Pour justifier définitivement leur décision, les juges ont également souligné le fait qu’il n’existait aucune preuve que le renard était un vecteur de maladie. D’autres arrêtés de ce type ont déjà été annulés par le passé.

ADVERTISING