Six rhinocéros noirs ont été envoyés au Tchad. Ils en avaient disparu depuis 50 ans

ADVERTISING

Les autorités tchadiennes ont décidé de tenter une opération de repeuplement des populations de rhinocéros noir du pays, disparu il y a près de cinquante ans.

 

Le gouvernement a fait appel à l'Afrique du Sud, qui a accepté d'envoyer six pachydermes, originaires du parc national d'Addo. Les animaux ont ensuite quitté Port Elizabeth par avion, pour un voyage de plus de 5000 km vers le Tchad, en Afrique centrale.

 

Source : International Rhino Foundation

 

Les rhinocéros ont finalement été relâchés dans le parc national de Zakouma, et forment désormais le cœur de ce qui devra constituer le renouveau du pachyderme au Tchad.

 

Un accord entre les autorités de celui-ci et l'Afrique du Sud, signé en 2011, a permis de faire disparaître, ou presque, le braconnage qui faisait des ravages en mettant la focale sur la protection de la biodiversité. Edna Molewa, ministre sud-africaine de l'Environnement, explique :

 

En établissant un foyer de rhinocéros viable et protégé au Tchad, nous contribuons à l'expansion de leur population en Afrique et à la survie d'une espèce qui a beaucoup souffert de braconnage ces dix dernières années.

 

Source : Mkhuze/Save the Rhino

 

Ce n'est pas la première fois que des rhinocéros noirs sont ainsi envoyés à l'étranger. Avant le Tchad, plusieurs spécimens ont rejoint le Botswana, le Malawi, la Zambie et la Tanzanie.

 

À l'heure actuelle, il ne reste que 5000 rhinocéros noirs sur le continent africain.

 

Via : Sciences et Avenir

ADVERTISING