Sète : manifestation contre le transport d’animaux

ADVERTISING

Le 12 juin 2021, des militants de la cause animale se sont réunis dans le port de Sète (Hérault), pour alerter sur les conditions de transport par bateau des animaux, comme le rapporte le site d’informations France Bleu.

 

Organisée par l’association Sète Animal Save, la manifestation a réuni une quinzaine de personnes, postées sur le rond-point et munies de pancartes pour interpeller les automobilistes. Julie Wayne, présente pour manifester, confie en voyant passer des camions de transport vides :

 

Je ne sais pas si c’est moins pire que lorsqu’ils sont [pleins]. De toutes façons, je sais qu’ils étaient là-dedans…

 

Source : Sonia Gruaz

 

Samedi 12 juin, 15 camions poids-lourds ont défilé rien que le matin. En moyenne, entre 85 000 et 120 000 animaux passent par le port de Sète chaque année pour être envoyé vers des pays hors de l’Union Européenne, où les normes d’abattage sont très différentes et ne répondent certainement pas à des exigences particulières en matière de bien-être animal.

 

Caty Ciancilla, présidente de Sète Animal Save, dénonce également les terribles conditions de transport :

 

On a vu des vidéos où les animaux malades sont jetés par dessus bord. Et ils sont éventrés, avant, pour qu’ils coulent plus vite. Et quand ils arrivent à destination, ils sont épuisés, assoiffés et ils baignent dans leurs excréments.

 

Source : Sonia Gruaz

 

Sur terre, les conditions ne valent guère mieux :

 

J’ai vu un chauffeur qui a laissé les animaux dans son camion pendant qu’il déjeunait. Pendant 45 minutes, ils étaient en plein cagnard, à 32 degrés. Ils bavaient et ils étaient les uns sur les autres.

 

Julie Wayne ajoute :

 

Quand je me suis renseignée sur ce qu’il se passait ici, je n’avais pas de mot, je suis restée bouche bée. Même parmi les gens qui mangent de la viande, on n’accepte pas ça. C’est le plus abominable que l’on puisse faire. Et je ne comprends pas que ça existe encore aujourd’hui.

 

Les associations dénoncent régulièrement le transport d’animaux vivants sur la Méditerranée, mais à l’heure actuelle, rien ne semble être près de changer. Sète Animal Save espère cependant faire bouger les choses.

 

(Image d’illustration : Radio France – Clara Guichon)

ADVERTISING