Chasse : les Français de plus en plus contre selon un sondage

ADVERTISING

D'après un sondage mené par l'institut IFOP, à la demande de la Fondation Brigitte Bardot, l'opposition des Français à la chasse se fait de plus en plus prégnante. Ainsi 71 % des interrogés ne se considèrent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent le dimanche. En 2009, ils étaient 54 %, et en 2016, 61 %.

 

Source : Randonner.fr

 

En parallèle à ce sentiment d'insécurité, 82 % des personnes interrogées se disent favorables à une interdiction de la chasse le dimanche, tandis que 79 % se prononcent pour une réduction significative de la durée de la saison de chasse. Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, s'emporte ainsi dans les colonnes du journal Le Monde :

 

On a la plus grande étendue de chasse en Europe, et l’on reste le seul pays européen où cette pratique est autorisée sept jours sur sept. Or, près de 60 % des accidents de chasse ont lieu le dimanche, lorsque la nature est fréquentée par des familles en promenade, des randonneurs, des joggeurs ou des cyclistes. Les chasseurs, qui représentent 1,5 % de la population, empêchent 98,5 % des Français de profiter des activités de plein air en toute sécurité.

 

Source : Ouest France

 

Chasse à courre : 84 % des Français sont contre

Les accidents de chasse, qui font de plus en plus régulièrement les gros titres, pourraient expliquer cette hausse significative, et la dégradation de l'image de la chasse auprès du grand public. La chasse à courre, surtout, jouit désormais d'une très mauvaise réputation. 84 % des sondés se prononcent contre cette pratique. Ils n'étaient que 73 % en 2005. Écho, sans doute, à l'affaire du cerf abattu dans un jardin au mois de novembre dernier, dans l'Oise. Intéressant également, 66 % de la population se disent contre la destruction des espèces nuisibles, tandis que 89 % souhaitent voir une interdiction des trophées de chasse.

 

Si l'on note des différences entre les individus, en fonction du genre, de l'inclinaison politique, du lieu de résidence ou encore de l'âge, la tendance reste à une contestation grandissante des pratiques de chasse. Du côté des chasseurs, on dénonce bien évidemment un sondage orienté. Willy Schraen, le président de la Fédération nationale des chasseur, déclare :

 

Dans les lieux publics, comme les forêts domaniales, la chasse est extrêmement réglementée et sécurisée : elle a lieu deux jours par semaine  ni le dimanche ni le mercredi – et elle est indiquée par de nombreux panneaux.Mais la grande majorité du territoire, ce sont des champs et des forêts privés, dont les propriétaires peuvent jouir comme ils le souhaitent. Les promeneurs doivent donc se souvenir qu’ils sont chez autrui.

 

Source : La Dépêche

 

L'opposition à la chasse n'est pas non plus une idée nouvelle, comme le rappelle Héloïse Fradkine, sociologue à l’Observatoire sociologique du changement (Sciences Po/CNRS). Si en 1975, 1 homme sur 10 avait déjà pris un fusil, cela ne concerne désormais plus que 3 individus sur 100.

 

Via : Le Monde

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING