Seine-et-Marne : le squelette de l’orque dans un musée parisien

PUBLICITE

Le squelette de l’orque morte à la fin du mois de mai 2022 dans la Seine, près du Havre, a officiellement intégré les collections du Muséum d’histoire naturelle de Paris, comme le rapporte le journal quotidien Ouest France.


Le musée parisien explique :


L’ensemble du squelette entrera dans les collections de l’institution. C’est une occasion rare et précieuse de se procurer le premier squelette de l’espèce Ornicus orca.


Source : Pixabay



Le squelette devra être préparé avant d’être disponible pour le public. Il sera ainsi « dégraissé, nettoyé, inventorié (chaque os sera numéroté) et enfin conditionné, pour intégrer la collection des mammifères marins ».


Le sort de l’orque avait ému beaucoup de personnes. Après une vaine tentative de lui porter secours, les autorités avaient pris la décision de l’euthanasier, mais l’orque était finalement décédée de manière naturelle le lendemain. D’après les premiers résultats d’autopsie, le cétacé ne s’était plus nourri depuis plusieurs jours et souffrait d’une maladie grave qui ne lui laissait que peu de chances de survie.

PUBLICITE