Science : les rats sont solidaires

ADVERTISING

Une nouvelle étude vient éclairer le fonctionnement des rats avec leurs congénères, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes. Selon les chercheurs, les rongeurs procureraient même de la nourriture à d’autres rats dans le besoin, grâce à leur odorat.

 

Karin Schneeberger, l’auteure principale de l’étude publiée dans la revue PLOS Biology, explique que ses recherches ont également permis de mettre en évidence un autre phénomène étonnant, par effet de domino : la capacité des rats à repérer les « tricheurs » parmi leurs congénères.

 

Source : Pixabay

 

Comment s’est déroulée cette expérience ? Les scientifiques ont séparé des rats bruns en deux groupe, l’un bien nourri, l’autre privé de nourriture. Ils ont ensuite introduit tour à tour l’air des caissons dans lequel se trouvaient les rats nourris ou non nourris, dans le caisson d’un troisième groupe. Ils ont alors pu observer que les rongeurs de ce nouveau groupe se montraient plus « généreux » avec leurs congénères lorsque l’air du caisson des rats non nourris était introduit.

 

Les chercheurs ont analysé l’air des deux caissons, porteur de composés organiques très différents en fonction de sa provenance. Pourquoi les rats font-ils la différence ? Il s’agirait, selon eux, du processus de digestion indiquant quand l’animal a été nourri, ou d’une phéromone indiquant l’appétit de l’animal.

 

Les rats pourraient ainsi détecter un congénère dans le besoin, mais aussi repérer les profiteurs, qui tentent de se nourrir à leur insu. Karin Schneeberger conclut :

 

Je ne veux pas vraiment parler d’empathie, car cela serait très anthropomorphique, mais avoir quelqu’un en détresse près de vous peut aussi vous causer du stress.

ADVERTISING