Saône-et-Loire : 59 chevaux sauvés

PUBLICITE

Les gendarmes de Saône-et-Loire sont intervenus le 21 août 2020 à Cronat, pour porter secours à 59 chevaux qui vivaient dans des conditions indicibles, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Les animaux manquaient d’eau et de nourriture et ne recevaient pas les soins appropriés. Laissés seuls, ils erraient régulièrement sur la voie publique, risquant par la même occasion de provoquer des accidents.

 

Les manquements graves en matière de protection animale, constatés en 2018, ont donc conduit à la saisie des équidés, validée par un jugement du tribunal de Mâcon en août 2019. La préfecture de Saône-et-Loire explique dans un communiqué :

 

Ce jour, seuls cinquante-neuf chevaux ont été trouvés sur le lieu de l’élevage et remis à la Société Protectrice des Animaux de Paris et à l’Association La Réserve intervenant pour le compte de la SPA de Lyon et du sud-est. En revanche, aucun des chiens n’a été trouvé.

 

Source : Association La Réserve

 

Car les gendarmes, épaulés par les pompiers, les services de la Direction départementale de la protection des populations ainsi qu’une brigade cynophile, étaient aussi à la recherche de plusieurs chiens, qui ont hélas disparu. Pour l’heure, les chevaux ont été confiés à différentes associations.

 

Ce n’est pas la première fois que les autorités interviennent dans ce haras. En 2019, une centaine d’équidés avaient déjà été saisis. À l’époque, les animaux étaient déjà très mal en point. 11 d’entre eux avaient péri entre janvier et mars 2019.

PUBLICITE