Sans scrupules, ils se séparent de leurs 2 chiens en les envoyant à l’abattoir

ADVERTISING

Lilly et Pinch, deux adorables chiens, reviennent de très loin.

 

En effet, les deux animaux, qui vivaient il y a peu en Corée du Sud, ont été abandonnés par leurs propriétaires, qui non contents de se séparer d'eux, ont aussi décidé de les envoyer dans un abattoir, comme le rapporte le site The Dodo.

 

lilly-pinch-abattoirs-corée-1Source : Humane Society International

 

Si les Coréens mangent encore entre 1,5 et 2,5 millions de chiens chaque année, la consommation est pourtant en forte baisse auprès des populations les plus jeunes.

 

Cela n'a malheureusement pas empêché Lilly et Pinch d'être vendus par leurs propriétaires.  Les conditions de vie dans les fermes à viande de chien sont terribles, et les animaux subissent violence et maltraitance avant d'être abattus. Kelly O'Meara, membre de l'Humane Society International, association de défense des animaux, explique à The Dodo :

 

Chaque jour n'est que souffrance dans ces fermes, en raison de la négligence que [les animaux] subissent. Ils subissent les caprices du temps dans des cages en fer rudimentaires. Ils ont à peine assez à manger. Cet environnement est violent.

 

lilly-pinch-abattoirs-corée-2Source : Humane Society International

 

Fort heureusement, Lilly et Pinch n'ont eu à subir ces terribles conditions de vie que quelques jours. Le propriétaire de la ferme occupait le terrain illégalement, et les autorités ont donc fait fermer son établissement. C'est ainsi que des membres d'HSI ont pu libérer les 35 chiens retenus prisonniers.

 

Lilly et Pinch ont profité d'un bon bain, avant d'être envoyés la semaine dernière aux États-Unis, aux côtés de 31 autres chiens, où ils ont été recueillis dans un refuge de Caroline du Nord.

 

lilly-pinch-abattoirs-corée-3
Source : Humane Society International

 

Une fois soignés et remis de cette terrible épreuve, ils pourront être adoptés dans de nouvelles familles, où ils connaîtront une existence paisible et entourée d'affection.

 

L'association HSI, de son côté, compte bien poursuivre son combat contre le commerce de viande de chien en Corée du Sud. HSI a déjà fait fermer cinq fermes et envoyé 525 chiens aux États-Unis. Malheureusement, c'est encore bien peu sur les 2 millions de chiens tués chaque année en Corée. Vous pouvez soutenir l'association dans son combat en faisant un don ici.

 

lilly-pinch-abattoirs-corée-4Source : Humane Society International

 

Celle-ci n'est pas le seul pays à consommer de la viande de chien. Plusieurs pays asiatiques, comme la Chine, le Laos, le Cambodge ou encre le Vietnam, pratiquent encore la cynophagie, que l'on retrouve également dans certaines tribus d'Afrique.

 

lilly-pinch-abattoirs-corée-5Source : Wikipedia

 

La France n'interdit pas la consommation de chien dans la loi, mais la pratique, qui persistait encore au début du XXe siècle, a aujourd'hui disparu.

La Chine, quant à elle, est tristement célèbre pour le festival de Yulin, qui se tient chaque année le 21 juin. Au cours de ce festival, entièrement dédié à la viande de chat et de chiens, des milliers d'animaux sont abattus pour être ensuite consommés. N'hésitez pas à signer la pétition pour demander l'arrêt de ces pratiques cruelles.

 

*      *      *

Sur le même sujet

 

10 000 chiens et 4000 chats bientôt abattus pour le festival de l'horreur. Et personne n'en parle

 

ADVERTISING