Safari-chasse : l’ancien patron de Faure épinglé

ADVERTISING

Hervé Diaz, l’ancien directeur général du groupe de transports Faure, se retrouve sous le feu des critiques depuis le 1er octobre 2019. En cause, des photographies où il pose fièrement près de cadavres d’animaux qu’il vient tout juste de tuer lors d’un safari-chasse en Afrique, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Auvergne-Rhône-Alpes: après les gérants d’un Super U de L’Arbresle qui avaient posé fièrement à côté de trophée de…

Publiée par Nos Animaux vus du SIEL sur Mercredi 2 octobre 2019

 

L’homme ne travaille plus pour Faure depuis 2015, date à laquelle il a pris sa retraite, mais sa femme, qui apparaît elle aussi sur les clichés, fait toujours partie de l’entreprise. Le safari-chasse date de 2018 ; les photographies ont été publiées par le guide du couple lors de son périple. Elles s’accompagnaient de la légende suivante :

 

Quoi rêver de mieux pour un guide que d’offrir ce joli trophée de guépard à Rachel et son mari Hervé le jour de leur anniversaire de mariage.

 

Source : Twitter

 

Depuis la publication des photographies sur Twitter, début octobre 2019, le compte privé de Rachek Diaz a été supprimé, de même que les images originales. Hervé Diaz et son épouse n’ont pas souhaité s’exprimer. En revanche, le groupe Faure a publié un communiqué le 4 octobre :

 

Ces agissements ne concernent absolument pas les activités professionnelles de l’entreprise Faure qui ne cautionne pas de telles pratiques. L’ensemble des collaborateurs de l’entreprise a été choqué par la teneur des images diffusées. L’entreprise Faure regrette que son nom et son image soient associés à cette pratique controversée, qui a été effectuée dans un cadre strictement privé et qui ne concerne en rien l’entreprise et les activités du groupe.

 

Cette affaire n’est pas sans rappeler la polémique provoquée par la diffusion de clichés similaires, incriminant les gérants d’un super U.

ADVERTISING