Russie : une soixantaine d’ours blancs nourris par un village

ADVERTISING

56 ours blancs sont nourris depuis plusieurs jours par les habitants d’un petit village du nord-est de la Russie, Ryrkaïpiï, comme le rapporte le journal Le Point. Les animaux subissent en réalité une situation plus qu’alarmante : incapables de partir à la chasse en raison d’un retard dans la formation de la banquise, les plantigrades n’ont d’autre choix que d’attendre.

 

Afin de leur venir en aide, les habitants de Ryrkaïpiï ont disposé, à bonne distance, des cadavres de morses. Ria Novosti Tatiana Minenko, qui dirige une association de sauvegarde des ours dans la région, explique :

 

Avec d’autres organisations, nous avons créé ce point d’alimentation avec des corps de morses qu’on a rassemblés le long de la côte, et les ours mangent.

 

 

Malheureusement, il semble que les mâles du groupe s’accaparent la nourriture au détriment des femelles et des petits. La météo devrait cependant se montrer plus favorable à partir du 11 décembre. Les associations espèrent ainsi voir les ours enfin partir chasser. En attendant :

 

Tant qu’il n’y aura pas de grand gel, la mer ne va pas être prise par les glaces et les ours resteront sur la côte.

 

La formation de la banquise est retardée par le réchauffement climatique ; depuis plusieurs années, les ours polaires ont pris l’habitude d’approcher les habitations humaines au plus près, à la recherche de nourriture.

ADVERTISING