Royaume-Uni : des animaux en danger dans un zoo ?

ADVERTISING

Un couple originaire de Borth, au Pays de Galles, envisage une solution terrible pour faire face à la crise. Propriétaires d’un zoo, ils ont annoncé qu’ils pourraient faire euthanasier leurs animaux en raison des graves problèmes financiers auxquels ils font face, comme le rapporte le site de la BBC.

 

Avant d’en arriver à  une telle extrémité, Tracy et Dean Tweedy ont lancé un appel à l’aide. Le zoo, fermé depuis plusieurs mois en raison de la pandémie de Covid-19, abrite un peu plus de 300 animaux. Tracy Tweedy explique au journal Daily Mail :

 

Nous étions déjà à court d’argent après la longue saison hivernale, qui fut plutôt calme. Nous avons besoin d’aide maintenant plus que jamais. Malgré tout, nous restons déterminés à ne pas abandonner.

 

Source : Borth Wild Animal Kingdom

 

Nourrir les animaux chaque semaine coûte environ 3500 euros. Tracy poursuit :

 

Nous sommes un sanctuaire pour certaines espèces qui ont été sauvées du commerce d’animaux exotiques. Il serait très difficile de leur trouver un nouveau foyer, car les exigences en matière de permis pour s’occuper de ces animaux et leur fournir les soins appropriés peuvent être très lourdes et coûteuses.

 

Le couple devra-t-il donc se résoudre à euthanasier ses pensionnaires ? Les autorités britanniques ont bien débloqué un fond d’aide pour les zoos, mais le gouvernement gallois, lui, n’a pour le moment pris aucune disposition. Une situation révoltante pour Andrew Davies, député au Parlement gallois :

 

Ce zoo se trouve dans une situation désastreuse, mais je crains que tous les zoos du pays de Galles ne soient dans la même situation précaire et aient désespérément besoin d’aide en raison de l’impact profond de Covid-19.

 

Source : Borth Wild Animal Kingdom

 

Il conclut :

 

Il est scandaleux qu’alors que le gouvernement britannique a pris des mesures et accordé 14 millions de livres sterling pour soutenir les zoos anglais, le gouvernement gallois n’a toujours pas suivi le mouvement. Il est grand temps que notre gouvernement écoute la situation critique de nos zoos et introduise ce fonds si nécessaire.

 

Un zoo allemand a, quelques semaines plus tôt, déclenché une polémique du même genre en annonçant lui aussi envisager la piste de l’euthanasie.

ADVERTISING