Roubaix : un chevreau sauvé par la police

PUBLICITE

Le 22 avril 2020, le commissariat de police de Roubaix, dans le Nord, a reçu un appel pas tout à fait comme les autres, comme le rapporte le site de la Fondation 30 Millions d’Amis.

 

Un passant leur a en effet signalé la présence d’un petit chevreau en divagation. Aussitôt, les agents de police se rendent sur place et contactent les associations locales, mais hélas, celles-ci, fermées en période de confinement, ne répondent pas.

 

Source : DR

 

Les policiers décident alors de ramener l’animal au commissariat, où il reçoit les premiers soins. Marie-Christine, adjoint technique de la police nationale, explique :

 

Nous ne savions pas quoi lui donner à manger, c’était une situation vraiment inhabituelle.

 

Les policiers, faute de mieux, ont donné quelques morceaux de pain à l’animal en attendant de lui trouver un lieu d’accueil. Le chevreau, baptisé Carmélite, ne peut en effet rester au commissariat. Marie-Christine a l’idée de contacter l’une de ses connaissances :

 

J’ai ensuite pensé à l’une de mes connaissances, un artisan passionné par les animaux qui possède une fermette dans l’Avesnois.

 

Source : DR

 

Le jeune homme n’hésite pas un seul instant et parcourt les 300 kilomètres qui le séparent de Roubaix, où il a récupéré Carmélite. Celui-ci a depuis rejoint un grand pré et une congénère, accompagnée de son petit, ainsi que deux poneys Shetland, deux chevaux, ainsi que des poules et des canards.

 

À l’heure actuelle, personne ne sait d’où vient Carmélite, examiné par un vétérinaire qui a estimé son âge à moins d’un an. Dans tous les cas, le petit chevreau devrait rester dans la ferme qui l’a accueilli. Marie-Christine conclut :

 

Au commissariat, on ne cesse de me demander de ses nouvelles. Carmélite nous a touchés au cœur ! 

PUBLICITE