Résistance au froid du chien : les 9 races qui supportent le mieux l’hiver

PUBLICITE

Avec l'hiver, revient le froid, et si les humains le subissent bon gré mal gré, c'est aussi le cas de nos compagnons à quatre pattes. Certaines races de chiens sont cependant mieux équipées pour faire face aux contraintes imposées par de basses températures.

 

1. Bouvier Bernois

Source : The Dogist

Race très ancienne, le Bouvier bernois trouve ses origines près de Berne, en Suisse, d'où son nom. Gentil et affectueux, il est d'un naturel calme et assez collant. C'est un chien robuste, bien équipé contre le froid grâce à son épaisse fourrure.

 

2. Akita Américain

Source : The Dogist

L'Akita américain possède les mêmes origines que son cousin japonais. La race est récente, créée par croisements entre des Akita et des Bergers allemands. Protecteur par nature, il fait un excellent chien de garde. Il résiste très bien au froid et aux intempéries.

 

3. Samoyède

Source : The Dogist

Originaire de Sibérie et du Nord de la Russie, le Samoyède doit son nom à la tribu éponyme qui vivait dans ces contrées. Calme et doux, il est parfois un peu têtu, et n'est pas très bon chien de garde. C'est un chien robuste qui résiste très bien aux climats plus froids.

 

4. Malamute d'Alaska

Source : The Dogist

Originaire, comme son nom l'indique, de l'État de l'Alaska, le Malamute a été très utilisé au XIXe siècle lors de la Ruée vers l'or. Excellent chien de traîneau, c'est aussi un animal joueur et sociable, qui déteste la solitude. Sa fourrure lui confère une excellente protection contre le froid.

 

5. Saint-Bernard

Source : The Dogist

Le Saint-Bernard est, comme le Bouvier bernois, originaire de Suisse. Il doit d'ailleurs son nom au Col-du-Saint-Bernard. Chien de montagne par excellence, doux et pacifique, il est particulièrement intelligent et fait un très bon sauveteur. Le Saint-Bernard est un chien résistant, mais sa fourrure demande de l'entretien.

 

6. Terre Neuve

Source : The Dogist

Originaire de l'île éponyme du Canada, le Terre-Neuve a eu de nombreuses utilisations au cours des siècles. Rapporteur des filets de pêche, chien de berger ou de traîneau, il est depuis longtemps également utilisé comme chien de sauvetage. Intelligent et dévoué, c'est aussi un très bon gardien. Robuste, il résiste très bien aux basses températures.

 

7. Dogue du Tibet

Source : The Dogist

Traditionnellement utilisé par les nomades de l'Himalaya, le Dogue du Tibet a également servi de chien de garde dans les monastères tibétains, avant d'être importé en Europe au XIXe siècle. Impressionnant physiquement, c'est un chien fidèle et protecteur, qui ne craint guère les intempéries.

 

8. Husky Sibérien

Source : The Dogist

Le Husky est une race ancienne, apparue au deuxième millénaire avant notre ère parmi le peuple Tchoukte. Il a été importé au XXe siècle aux États-Unis par un riche marchand. Têtu, il n'est pour autant pas agressif et fait un excellent compagnon de jeu. Il supporte très bien les températures très basses, ainsi que les climats beaucoup plus chauds.

 

9. Chien de montagne des Pyrénées

Source : The Dogist

Race également très ancienne, le chien de montage des Pyrénées épaulait les bergers dans la conduite des troupeaux. Intelligent et affectueux, il n'en garde pas moins ses instincts de protecteur. Le froid ne lui fait pas peur.

PUBLICITE