Rescapée d’une ferme à viande, cette jeune chienne terrorisée cachait un lourd secret

ADVERTISING

Début 2017, une femelle Jindo Coréen âgée de 10 mois a été sauvée d'une ferme à chiens à Wonju, en Corée du Sud, dans laquelle elle vivait avec des dizaines d'autres chiens dans des conditions déplorables.

 

 Source : Humane Society International

 

Baptisée Rosa, elle et 200 autres chiens ont été recueillis au cours d'une intervention de l'association Humane Society International (HSI). 14 d'entre eux, dont Rosa, ont ensuite été confiés au refuge Humane Society of Tampa Bay en Floride (États-Unis), où ils ont, certains pour la première fois de leur vie, dormir dans un vrai lit.

 

Mais, malgré les couvertures, les jouets et le confort, Rosa était terrorisée, et se recroquevillait dans le coin de sa cage dès qu'une personne tentait de l'approcher, comme si elle tentait de devenir invisible.

 

Source : Humane Society International

 

Ce n'est que plusieurs jours plus tard, lors de l'intervention de Glen Hatchell, le dresseur du refuge, que les bénévoles ont compris pourquoi Rosa était si peureuse. En l'inspectant, il s'est rendu compte qu'elle attendait des petits, et que son instinct maternel la poussait à s'éloigner des humains, qui l'avaient toujours maltraitée.

 

Nash McCutchen, l'une des responsables du refuge, raconte au site The Dodo :

 

Sa gestation est déjà très avancée. Nous n'arrivons toujours pas à la toucher, donc il est difficile d'en savoir plus. Un examen complet serait bien trop intrusif pour elle. Mais elle mettra probablement bas dans la semaine. 

 

Source : Humane Society International

 

Quelques jours plus tard, Rosa a donné la vie à six chiots en parfaite santé, cinq mâles et une femelle. Nash décrit :

 

Les bébés sont de vrais petites boules d'amour. Ils ressemblent à leur maman : blancs de la tête aux pieds.

 

Malgré le traumatisme qu'elle a enduré toute sa vie et le stress de la situation, Rosa s'occupe de ses petits avec beaucoup de tendresse et d'amour.

 

Elle a toujours du mal à faire confiance aux humains, et le fait de devoir s'occuper de ses petits lui rajoute une dose de stress. Aujourd'hui était une journée difficile pour Rosa, il y a eu beaucoup d'activité autour d'elle, parce que nous devions nous assurer que les petits se portaient bien. Mais maintenant, ils se reposent tous ensemble au calme.

 

Source : Humane Society International

 

En Chine comme en Corée du Sud, la consommation de viande de chien cristallise le fossé générationnel entre les jeunes et les seniors. D'après un sondage réalisé en 2015 par l'institut Gallup Korea, 20% des hommes coréens âgés d'une vingtaine d'années déclarent avoir mangé du chien au cours de l'année, contre 50% du côté des cinquantenaires et des sexagénaires.

 

Pour les jeunes générations, imprégnées de culture occidentale, les chiens et les chats sont en effet avant tout des animaux de compagnie et il leur semble souvent étrange voire choquant de les consommer. Il est ainsi très probable que le commerce de la viande de chien connaisse un rapide déclin au cours des prochaines décennies en Corée du Sud comme en Chine.

 

Si vous souhaitez soutenir l'association HSI dans son combat, cliquez ici. Vous pouvez également signer cette pétition qui demande l’abolition du festival de Bok Nal.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING