Reprise de la chasse : les chasseurs s’équipent

ADVERTISING

Dimanche 13 septembre 2020, la saison de la chasse a officiellement repris dans la Creuse. À l’occasion, les chasseurs s’équipent, toujours à la recherche du meilleur équipement, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Maxime Desessard, armurier du magasin Nautic-pêche, à Guéret, explique :

 

Le mois d’avant l’ouverture, c’est toujours un gros mois pour nous. Tout le monde vient s’équiper, que ce soit pour une nouvelle paire de bottes, quelques vestes et bien sûr des cartouches.

 

Les chasseurs viennent également faire contrôler leurs armes pour les faire régler ou entretenir. L’armurier confie que les chasseurs contribuent au chiffre d’affaire du magasin, même si le temps fort reste l’ouverture de la pêche. Avec le confinement, les pêcheurs sont cependant restés chez eux. Maxime Desessard remarque cependant un détail non négligeable pour l’ouverture de la chasse au gibier : les chasseurs âgés semblent bien moins nombreux que les années précédentes.

 

Le virus est toujours très présent et on a une génération de chasseurs qui reste sceptique et hésite à prendre son permis de chasse.

 

Source : Radio France – Camille André

 

L’équipement, lui, est de plus en plus performant. Quentin Cretaud, le président de la société de chasse de Clugnat, déclare :

 

J’ai changé pour une arme pure battue, pour la chasse au gros gibier. Il faut regarder ce qui vient de sortir. De nos jours, les fournisseurs proposent par exemple des munitions sans plomb. Elles sont en cuivre ou dans d’autres matériaux, afin d’être le plus propre possible quand on est dans la nature.

 

Si les chasseurs se réjouissent bien évidemment de la reprise de la chasse, leur sentiment n’est pas partagé par l’ensemble des Français, loin de là. En effet, une très grande majorité de personnes continue de s’opposer à la chasse. Et beaucoup d’entre elles estiment qu’elle devrait même être interdite le dimanche, par exemple, afin de préserver les forêts pour les promeneurs à pied ou en vélo. Certains vététistes dénoncent aussi la pose de pièges par les chasseurs, afin de les tenir éloignés des forêts et les empêcher de les déranger durant leurs battues.

ADVERTISING