Rémi Gaillard vient de diffuser sa première enquête filmée en caméra cachée

ADVERTISING

Anymal, l'association de défense des animaux de Rémi Gaillard, vient de publier sa première vidéo d'enquête, au cœur d'un élevage de vaches laitières. Elle dévoile les dessous d'une industrie cruelle, où le profit règne en maître, en dépit de toute considération pour le bien-être des animaux, bourrés de médicaments et d'antibiotiques.

 

Source : Anymal

 

Anymal, qui a reçu ces images tournées dans cinq élevages de Haute Loire, du Cantal et de l'Aveyron, souhaite dénoncer les traitements inhumains que subissent les vaches. Malmenées par les éleveurs, elles sont parquées dans des box sales et sombres, avant d'être traites à la chaîne via une machine, pour, comme l'explique Rémi Gaillard, "rentabiliser la souffrance au maximum".

 


Source : Anymal

 

Pour stimuler la production de lait, les vaches sont inséminées artificiellement ; elles donnent ensuite naissance, après 12 mois, à un petit veau qui leur est arraché et mis à l'isolement, où il sera nourri à l'aide de farines. L'association L214 explique sur son site Internet :

 

C’est un véritable déchirement pour la vache et son veau car leur relation est très forte et pourrait durer de longues années. Après la séparation, beaucoup se cherchent en meuglant pendant des jours. Des vaches ont défoncé des clôtures et parcouru des kilomètres pour retrouver leur petit, parfois au péril de leur vie.

 

 

Les vaches continuent d'être exploitées y compris au cours de leur gestation, un processus qui les épuisent au quotidien et provoquent de nombreux problèmes de santé (infection des pis, boiterie, troubles de la fertilité et métaboliques). Elles sont généralement abattues au bout de cinq ans et bien vite remplacées. Quant à leurs veaux, ils sont le plus souvent tués pour leur viande dans le cas des petits mâles. Pour les femelles, elles connaissent hélas un destin similaire à celui de leur mère.

 

Source : Anymal

 

Fin novembre, l'ONG CIWF (Compassion In World Farming) a dénoncé les terribles conditions de vie des vaches laitières de la région du Po, en Italie, pour la fabrication de différents fromages. Confinés dans des enclos, privés de pâture, les bovins endurent une véritable souffrance morale. CIWF a lancé une pétition afin d'exiger un meilleur étiquetage des produits, pour une compréhension plus juste de leur provenance, ainsi qu'une meilleure régulation.

 

Du côté des agriculteurs, on dénonce cependant une vidéo simpliste, qui véhicule des clichés. L'un d'eux explique en commentaire :

 

La traite robotisée n’est pas de la maltraitante au contraire puisque le principe est que la vache va se faire traire quand elle a envie et autant de fois qu’elle le souhaite.

 

Rémi Gaillard a réagi sur la question, en déclarant :

 

Si j’avais reçu des images de votre ferme ou visiblement ça se passe bien, j’avoue que je ne les aurais pas partagées. Pour moi ça aurait été la normalité.

 

L'humoriste a par ailleurs accepté de visiter une ferme.

 

Élevage vaches laitières

Je viens de comprendre l'expression "marre d'être une vache à lait". En fait, c'est quand t'en as marre de te faire violer et de crever comme une merde.

Publié par Anymal sur mercredi 20 décembre 2017

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING