Refoulés d’une fête, ils se vengent en égorgeant un chaton. Les internautes se mobilisent

PUBLICITE

C'est un fait divers macabre qui suscite un vaste élan de colère et d'indignation. Dans la nuit du 24 au 25 septembre, trois adolescents se sont vus refuser l'entrée d'une fête d'anniversaire qui se déroulait dans la salle des fêtes d'Antonne-et-Trigonant, près de Périgueux, en Dordogne. Vexés, ils ont alors commencé à se défouler sur des véhicules en les vandalisant ainsi que sur du matériel municipal, avant de commettre l'irréparable.

 

 

Un voisin, sorti de chez lui pour évacuer son véhicule, a demandé aux trois jeunes de retrouver leurs esprits et de cesser leurs actes violents. Mais les fauteurs de trouble ont pris cela comme une provocation et se sont vengés sur son chaton. Dans un élan de cruauté sans nom, ils ont saisi le jeune animal et lui ont crevé les yeux avant de l'égorger, comme le rapporte France Bleu Périgord.

 

Une plainte déposée pour acte de cruauté envers un animal

Un acte d'une barbarie inouïe qui a conduit les propriétaires du chaton âgé de quatre mois à se rapprocher de l'antenne de la SPA locale. Ils ont déposé plainte pour acte de cruauté envers un animal.

 

Une enquête judiciaire est en cours pour retrouver les auteurs de ce geste atroce. Ils risquent deux ans de prison et 30 000 euros d'amende.

 

Plus de 2700 signatures pour une condamnation

Sur internet, les amis des animaux se mobilisent massivement et une pétition a été lancée sur la plateforme Change.org pour demander la condamnation des "tortionnaires" du chaton. Pour la signer, cliquez ici (ou sur l'image ci-dessous). À l'heure où nous écrivons ces lignes, elle a déjà rassemblé 2700 signatures.

 

chaton-egorge-dordogne-1

 

Image de couverture : KittensOfInstagram

PUBLICITE