Recouverte de plusieurs kilos de fourrure, elle se laissait mourir dans une cave

ADVERTISING

Lorsque le refuge de la SPCA à Buffalo, New York (États-Unis) a reçu un appel en 2014 leur signalant la présence d'un cadavre dans une cave, les membres de l'association ont tout de suite eu la puce à l'oreille.

 

Une fois sur place, la bénévole chargée de venir chercher le corps de l'animal ne l'a d'abord tout simplement pas trouvé. Elle ne voyait qu'une montagne de fourrure, poussée dans un coin de la pièce. La jeune femme était incapable d'affirmer, de prime abord, qu'il s'agissait d'un chien, et si celui-ci était vivant ou mort.

 

dog_dori_matted_neglect_2Source: SPCA Erie County

 

Après quelques instants, elle a finalement compris qu'elle se trouvait face à un animal dans un état d'indigence très prononcé. La femelle Shih Tzu recroquevillée sur elle-même était écrasée sous des kilos de fourrure, pleine de saleté et qui avait poussé sans aucun soin. L'animal était incapable de bouger.

 

La SPCA de Buffalo a immédiatement emmené le chien chez le vétérinaire, qui l'a entièrement tondu. Très maigre et affamée, la pauvre bête a aussi reçu son premier repas depuis longtemps. Le praticien a ensuite prescrit un sédatif à la chienne pour apaiser la douleur induite par des années de négligence.

 

dog_dori_matted_neglect_3Source: SPCA Erie County

 

La chienne est passée de 4,5 kilos à 3,1 kilos, une fois sa fourrure tondue. Presque 35 % de son poids total.

 

dog_dori_matted_neglect_4Source : SPCA Erie County

 

La fourrure, enroulée autour d'une de ses pattes, lui avait même brisé un des orteils.

 

Les propriétaires de la maison où a été découverte la chienne ont été accusés de cruauté envers un animal, charge pour laquelle ils ont plaidé coupables. La femme a été condamnée à un an de liberté surveillée, sous le contrôle de la SPCA. Elle n'a pas le droit de posséder un animal pendant un an.

 

dog_dori_matted_neglect_1Source: Buffalo News

 

La condamnation semble hélas bien maigre pour les souffrances infligées à la petite chienne, prénommée Dori. Celle-ci a cependant pu retrouver le bonheur dans une nouvelle famille, qui saura l'entourer d'amour et d'affection.

 

En France, la peine maximale pour cruauté envers un animal est de deux ans, assortis d'une amende de 30 000 euros.

 

Regardez la vidéo de Dori ci-dessous :

 

 

Via : Buffalo News

ADVERTISING