Pyrénées-Orientales : un chien meurt après s’être baigné

ADVERTISING

La mort d’un chien, après une baignade dans le Tech, dans les Pyrénées-Orientales, a poussé les autorités à prendre des mesures, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Ainsi, les communes d’Elne et Saint-Génis-des-Fontaines ont interdit purement et simplement la baignade :

 

L’eau de la rivière ne permet pas une baignade en toute sécurité, sans risque de porter atteinte à la santé ou à la découverte des personnes ou des animaux.

 

Source : Pixabay

 

Les décès de l’animal serait dû à la présence de cyanobactéries, qui se propagent durant l’été en eau douce, et plus particulièrement dans de l’eau stagnante. Avalées en trop grande quantité, ces toxines peuvent provoquer le décès rapide.

 

Des prélèvements doivent être effectués pour confirmer la présence ou non de ces bactéries dans les eaux du Tech. Pierre Taurinya, le maire de Brouilla, commune où a eu lieu le drame, a déclaré :

 

Nous attendons vivement ces résultats afin de prendre d’autres mesures avec tous mes collègues maires qui logent la rivière le Tech.

 

Source : Pixabay

 

Ce n’est pas la première fois que les autorités prennent les devants concernant le problème des cyanobactéries. Au début du mois de juillet, la préfecture d’Indre-et-Loire avait interdit toute baignade dans la Loire, après le décès d’un chien dans des circonstances similaires.

ADVERTISING