Pyrénées : naissance prochaine d’oursons ?

ADVERTISING

Les ourses Claverina et Sorira, relâchées en 2018 dans les Pyrénées, attendraient des petits, comme le rapporte le site d’informations France 3. Une bonne nouvelle pour la préservation de l’espèce dans la zone.

 

L’annonce a été partagée le 4 octobre 2019 par l’association Fonds d’Intervention Eco-Pastoral (FIEP) Groupe Ours Pyrénées. Jérôme Ouilhon, membre de l’organisation, explique

 

Nous avons pu visualer, en direct, l’accouplement de l’une d’elle. Il y a de fortes probabilité qu’elles attendent, l’une et l’autre des petits.

 

Source : ONFCS

 

FIEP précise dans son communiqué :

 

Il est probable que des oursons naissent au printemps prochain. Les ourses s’accouplent avec les mâles présents sur leur territoire afin d’éviter que ceux-ci tuent les petits pour éliminer la descendance de leurs concurrents. En 2020, les oursons des 2 ourses auraient ainsi une plus grande chance de survie.

 

Si la naissance prochaine des petits a été accueillie avec joie par les associations de défense de la nature, chez les éleveurs, le son de cloche pourrait être bien différent. En effet, ils s’opposent farouchement à la présence de Claverina et Sorita dans les Pyrénées, et avaient même manifesté durant l’été contre le projet de réintroduction des animaux dans les Pyrénées.

 

Source : ONFCS

 

Jérôme Ouilhon se veut cependant confiant :

 

L’information des accouplements a circulé. En bon éleveurs, ils sont probablement au courant de cette éventualité. Qu’ils sachent que des oursons risquent de naître n’est pas le plus important. Ce qui l’est, c’est de garder secret et de préserver le secteur où se trouvent Claverina et Sorita.

 

Sorita avait par ailleurs déjà donné naissance à des petits, mais ces derniers étaient morts au printemps 2019, très certainement tués par un mâle.

ADVERTISING