Pyrénées : légitime défense dans l’affaire de l’ourse Sarousse

PUBLICITE

L’ourse Sarousse a été abattue dans les Pyrénées espagnoles par un chasseur, à la fin de l’année 2020. Dès le début, l’homme avait plaidé la légitime défense, comme le rappelle le site d’informations 20 Minutes.

 
Le tribunal de Boltaña lui a donné raison au début du mois d’octobre 2021, en déclarant un non-lieu provisoire. Les juges estiment ainsi que le chasseur, qui a expliqué avoir d’abord crié pour effrayer le plantigrade, a ensuite tiré en état de légitime défense.
 

Source : Pixabay

 
La décision de la justice a été accueillie avec scepticisme par l’association espagnole Fondation Ours Brun. Pour ses responsables, le chasseur a fait preuve d’imprudence en éteignant sa radio alors qu’un des membres participant à la battue avait indiqué la présence de l’ourse dans les environs. L’association demande à ce que les chasseurs soient mieux préparés et avertis lorsqu’ils se rendent dans des zones où se trouvent des plantigrades.

 
L’année 2020 a été particulièrement mortelle pour les ours dans les Pyrénées. En plus de Sarousse, l’ours Cachou avait été retrouvé mort, empoisonné, au début de l’année, avant qu’un autre animal ne soit abattu dans l’Ariège en juin.

PUBLICITE